Banques: TD la moins touchée par la chute du pétrole et des métaux


Édition du 06 Décembre 2014

Le plongeon rapide des cours du pétrole et des métaux est un facteur de plus à surveiller pour les banques, dont la progression des bénéfices ralentit déjà. Par exemple, une hausse de 0,50 % des provisions pour prêts douteux est ce qui nuirait le ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

10 choses à savoir lundi

28/05/2018 | Alain McKenna

Montréal n'a pas la meilleure qualité de vie, ces banques canadiennes financent la pollution, une pièce très populaire!

À surveiller: Banque TD, Banque Royale et Héroux-Devtek

25/05/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Banque TD, Banque Royale et Héroux-Devtek?

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

16:11 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.