Ma devise avec BCE : acheter et dormir


Édition du 17 Juin 2017

BCE (entreprises Bell Canada) était autrefois un conglomérat (finances, immobilier, téléphonie, télévision, etc.). Elle l'est moins aujourd'hui. Elle est devenue une société assez intégrée horizontalement (dans le même secteur), ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Tim Hortons: attention à la performance à tout prix!

BLOGUE INVITÉ. Votre entreprise risque-t-elle de souffrir du «syndrome Tim Hortons»? Voici comment l'immuniser.

Cet investisseur activiste prend une grosse bouchée de Nestlé

26/06/2017

Dan Loeb veut que le géant alimentaire mette les bouchées doubles pour changer de stratégie.

À la une

Big Brother est québécois

Dans le 1984 d’Orwell, Big Brother est fictif. En 2017, c’est une technologie québécoise bien réelle.

Le dollar canadien a monté vite, peut-être trop vite

Le huard se hisse à 80 cents US, mais plusieurs observateurs croient que l'ascension a été trop rapide.

Les pièges à aubaine font mal!

BLOGUE INVITÉ. Dure journée pour certains investisseurs dans la vente au détail. Attention aux mirages d'aubaine!