Ma devise avec BCE : acheter et dormir


Édition du 17 Juin 2017

BCE (entreprises Bell Canada) était autrefois un conglomérat (finances, immobilier, téléphonie, télévision, etc.). Elle l'est moins aujourd'hui. Elle est devenue une société assez intégrée horizontalement (dans le même secteur), ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Ces fameux dividendes... et leurs pièges cachés

OPINION. Plusieurs personnes sont trop rapidement séduites par ces entreprises trop généreuses avec leurs actionnaires.

Poursuite aux saveurs de complot chez AEterna

03/08/2017 | Yannick Clérouin

L'ancienne coqueluche des biotechs s'attaque à son ex-PDG et à l'actionnaire activiste Graeme Roustan.

À la une

Ventes agressives: Bell n'en a trouvé aucune preuve

«Un tel comportement serait tout à fait contraire aux valeurs de Bell», se défend l’opérateur canadien.

La France veut devenir une «startup nation»

Voici l'ambitieux plan de match de Paris pour stimuler la création d'entreprises et d'emplois en France.

Bourse: la nouvelle prévision audacieuse du stratège de BMO

15:38 |

BLOGUE. Son pronostic a de quoi attirer l'attention.