Courtage: la chasse aux frais fixes facturés aux investisseurs s'intensifie

Publié le 11/02/2014 à 10:57, mis à jour le 11/02/2014 à 17:21

Courtage: la chasse aux frais fixes facturés aux investisseurs s'intensifie

Publié le 11/02/2014 à 10:57, mis à jour le 11/02/2014 à 17:21

Par Thomas Cottendin

Photo: Bloomberg

À l’instar de la Banque Royale (RBC), la Banque de Montréal (BMO) s’attaque aussi aux frais fixes facturés à ses clients. BMO Ligne d'action a annoncé mardi des frais fixes de 9,95 $ par opération sur actions.


Tout comme les clients de RBC Placements en direct qui a modifié son barème de frais et commissions le 14 janvier dernier, ceux de BMO Ligne d’action payeront dorénavant des frais fixes de 9,95$ par opérations sur actions, a annoncé la banque mardi.


L’objectif affiché par les courtiers : faire tomber les barrières pour les petits investisseurs autonomes.


Les frais fixes de 9,95 $ sont offerts à tous les clients autogérés de la banque, souligne BMO. De plus, les nouveaux frais ne sont pas assujettis à une exigence de solde de compte minimal ou de volume d'opérations minimal.


Les investisseurs devaient, jusqu’à présent, répondre à des exigences de solde de compte minimal ou de seuil des opérations pour bénéficier de commissions réduites.


« Notre nouvelle tarification à frais fixes reflète notre engagement permanent à rendre le placement plus commode et plus abordable pour nos clients autogérés », a déclaré Viki Lazaris, chef de la direction, BMO Ligne d'action, dans un communiqué.


« Grâce à ce changement de tarification, les investisseurs canadiens pourront encore plus facilement profiter de notre service à la clientèle supérieur et de nos puissants outils d'information et de recherche à l'intention des investisseurs».


En janvier dernier, RBC Placements en direct avait mis la même tarification de 9,95$ en place.


« Nous voulons éliminer les obstacles pour ceux qui ont peu d’actifs à investir et qui ont de la difficulté à obtenir des commissions réduites sur opérations en plus d’aider les clients à réduire leurs coûts », avait déclaré dans un communiqué Rosalyn Kent, présidente et chef de la direction de RBC Placements en direct.« Nous savons que bon nombre des Canadiens qui veulent gérer eux-mêmes leurs placements n’ont pas un solde de compte important.»


Pour les investisseurs actifs, les courtiers devraient continuer d’offrir des frais fixes encore plus avantageux que les 9,95$ par opération.


image

Fraude alimentaire

Mardi 12 septembre


image

Forum TI

Mercredi 13 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 19 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 20 septembre


image

Résidences pour aînés

Jeudi 21 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Parcs industriels

Mardi 21 novembre

Sur le même sujet

La Banque Royale compte éliminer 450 postes

Les coupures auront principalement lieu à Toronto.

À surveiller: la Royale, la CIBC et la TD

26/05/2017 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Banque Royale, Banque CIBC et Banque TD?

À la une

La face cachée des crédits d’impôt aux entreprises du multimédia

15:14 |

Ceux qui veulent faire du Québec et de Montréal des plaques tournantes du secteur numérique devraient faire ceci.

Subventions aux entreprises étrangères: un débat doit avoir lieu

Mis à jour le 21/06/2017 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Tant mieux pour les entreprises étrangères subventionnées, mais pas au détriment des entreprises locales.

Les crédits d'impôt, les entreprises étrangères, la pénurie de main-d'oeuvre... et Ubisoft

22/06/2017 | Courrier des lecteurs

«Nous sommes la plus grande porte d’entrée de l’industrie techno-créative au Québec.»