Le pétrole se maintient de justesse au-dessus de 90 dollars à New York

Publié le 04/03/2013 à 15:56

Le pétrole se maintient de justesse au-dessus de 90 dollars à New York

Publié le 04/03/2013 à 15:56

Par AFP

Les cours du pétrole ont reculé lundi, se maintenant toutefois au-dessus du seuil de 90 dollars le baril dans un marché inquiet pour la demande en brut dans le monde et prudent avant une semaine riche en indicateurs des deux côtés de l'Atlantique.


Le baril de « light sweet crude » (WTI) pour livraison en avril a cédé 56 cents à 90,12 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après être tombé en cours d'échanges à 89,33 dollars, au plus bas depuis deux mois.


A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril a terminé à 110,09 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 31 cents par rapport à la clôture de vendredi. Il a glissé plus tôt à 109,58 dollars, son plus bas niveau depuis la mi-janvier.


Après avoir dégringolé sous les 90 dollars, à un niveau plus vu depuis décembre, les cours de l'or noir ont connu une séance indécise.


« Cela montre que le soutien du marché » pour se maintenir au-dessus de ce seuil psychologique « important » est « de moins en moins solide », a estimé Andy Lebow, de Jefferies Bache.


« L'humeur est à la vente et à la baisse. Il n'y a rien (dans les nouvelles) pour inverser la tendance vers le haut », a renchéri Dominick Chirichella, de Energy Management Institute, citant un « contexte économique mondial qui a du mal à décoller », notamment en Chine « après un indicateur manufacturier décevant ».


La production manufacturière chinoise est en effet tombée à son plus bas niveau en cinq mois en février, selon une statistique publiée vendredi, ce qui alimentait les craintes sur le ralentissement économique du géant asiatique.


SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Le pétrole bondit dans l'espoir d'une baisse de l'offre américaine

15:44 | AFP

Le prix du pétrole a bondi de près de quatre dollars vendredi à New York, des ...

Canadian Oil Sands réduit son dividende plus que prévu

06:06

Le portrait s'est assombri davantage que prévu pour la société active dans le projet Syncrude.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Après 10 ans, Thierry Vandal quitte son poste à la tête d'Hydro-Québec

Les raisons de son départ ne sont pas connues. Il restera en poste jusqu'au 1er mai.

Le pétrole bondit dans l'espoir d'une baisse de l'offre américaine

15:44 | AFP

Le prix du pétrole a bondi de près de quatre dollars vendredi à New York, des ...

L'ex-président de la SAQ prend la tête d'Uniprix

L’ex-président de la Société des alcools du Québec (SAQ), Philippe Duval, devient président du Groupe Uniprix.