Le pétrole se maintient de justesse au-dessus de 90 dollars à New York

Publié le 04/03/2013 à 15:56

Le pétrole se maintient de justesse au-dessus de 90 dollars à New York

Publié le 04/03/2013 à 15:56

Par AFP

Les cours du pétrole ont reculé lundi, se maintenant toutefois au-dessus du seuil de 90 dollars le baril dans un marché inquiet pour la demande en brut dans le monde et prudent avant une semaine riche en indicateurs des deux côtés de l'Atlantique.


Le baril de « light sweet crude » (WTI) pour livraison en avril a cédé 56 cents à 90,12 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après être tombé en cours d'échanges à 89,33 dollars, au plus bas depuis deux mois.


A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril a terminé à 110,09 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 31 cents par rapport à la clôture de vendredi. Il a glissé plus tôt à 109,58 dollars, son plus bas niveau depuis la mi-janvier.


Après avoir dégringolé sous les 90 dollars, à un niveau plus vu depuis décembre, les cours de l'or noir ont connu une séance indécise.


« Cela montre que le soutien du marché » pour se maintenir au-dessus de ce seuil psychologique « important » est « de moins en moins solide », a estimé Andy Lebow, de Jefferies Bache.


« L'humeur est à la vente et à la baisse. Il n'y a rien (dans les nouvelles) pour inverser la tendance vers le haut », a renchéri Dominick Chirichella, de Energy Management Institute, citant un « contexte économique mondial qui a du mal à décoller », notamment en Chine « après un indicateur manufacturier décevant ».


La production manufacturière chinoise est en effet tombée à son plus bas niveau en cinq mois en février, selon une statistique publiée vendredi, ce qui alimentait les craintes sur le ralentissement économique du géant asiatique.


SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

L'OPEP refuse de baisser sa production

10:59 | AFP

Les pays membres de l'OPEP ont choisi de maintenir leur production à 30 millions de baril par jour. Le pétrole recule.

Bourse: les pétrolières plombent le TSX, Air Canada grimpe

Mis à jour à 16:54

Les titres du secteur de l'énergie tombent de 6%. Les transporteurs québécois CN, TransForce et Air Canada jubilent.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

La Bourse du Québec Inc. en voie de déclasser Toronto pour une deuxième année de suite

16:13 | Yannick Clérouin et Rachel Tousignant

La chute des poids lourds pétroliers permet à la Bourse québécoise d’accroître l'écart avec la Bourse de Toronto.

L'OPEP serait-elle en train de tuer Énergie Est?

BLOGUE. Quelle est la plus importante embûche pour Énergie Est? Gabriel Nadeau-Dubois ou l'OPEP?

Les cinq détaillants «wow» du Québec

Édition du 29 Novembre 2014 | Les Affaires

Léger dévoile en exclusivité avec Les Affaires son Indice Wow des chaînes offrant la meilleure expérience de magasinage.