La Financière Manuvie supprime 700 emplois au Canada

Publié le 21/06/2018 à 11:56, mis à jour le 21/06/2018 à 12:15

La Financière Manuvie supprime 700 emplois au Canada

Publié le 21/06/2018 à 11:56, mis à jour le 21/06/2018 à 12:15

Par lesaffaires.com

(Photo: LesAffaires.com)

Manuvie annonce un plan de transformation de ses activités canadiennes qui se traduira par la suppression de 700 emplois au pays d’ici 18 mois.


Ce résultat sera atteint par la mise en œuvre d'un programme de départ volontaire et d'attrition.


On ignore pour le moment combien de postes seront supprimés au Québec. L’entreprise compte 13 000 emplois au Canada, dont 2000 à Montréal.


Le plan prévoit la mise en place d’«un programme visant à numériser et à regrouper plusieurs de ses fonctions administratives, à optimiser l'espace utilisé par son siège social, à requalifier ses employés existants et à embaucher des employés possédant des compétences en numérique, et à réorienter l'expérience client dans l'ensemble de ses secteurs d'activité dans le but de continuer à répondre aux besoins changeants de ses clients», explique la société dans un communiqué.


«Les gens ont adopté la technologie dans la plupart des aspects de leur vie et ils s'attendent à ce que leurs fournisseurs de services financiers en fassent tout autant et en offrant des produits et des services simples, intuitifs et personnalisés qui répondent à leurs besoins. Notre industrie n'a pas su s'adapter aussi rapidement à ce changement», déclaré le président et chef de la direction de Manuvie Canada, Michael Doughty. 


À Kitchener-Waterloo, la Société regroupera également les bureaux du siège social de sa division canadienne dans un seul immeuble, celui du 500 King Street North, alors qu'ils en occupent deux actuellement.


 


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

16:11 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.