La Banque Royale dépasse les attentes, hausse son dividende

Publié le 23/02/2018 à 08:43

La Banque Royale dépasse les attentes, hausse son dividende

Publié le 23/02/2018 à 08:43

La Banque Royale du Canada (Tor., RY) a maintenu son bénéfice net au premier trimestre de 2018, après l'impact de la réforme fiscale aux États-Unis, alors que son risque pour perte sur créances est resté stable.


La première banque du pays a annoncé vendredi un bénéfice net de 3G$ au premier trimestre clos le 31 janvier, inchangé sur un an compte tenu de l'incidence de 178M$ de la réforme fiscale américaine.


Hors éléments exceptionnels, comme la vente lors du dernier exercice de la vente des activités américaines de Moneris, le bénéfice est ressorti à 2,01$ par action, soit six cents au-dessus des prévisions moyennes des analystes.


«La forte activité des clients et la solide croissance des volumes dans la plupart des secteurs ont contribué à notre bénéfice de 3 milliards de dollars pour le premier trimestre, alors que nous avons absorbé la réduction de valeur découlant de la réforme fiscale américaine», a estimé Dave McKay, PDG de la Banque Royale, dans un communiqué.


Le chiffre d'affaires a atteint 10,8G$ au premier trimestre, en hausse de 12% sur celui réalisé sur le même trimestre du précédent exercice.


Le secteur de la banque de détail a dégagé un bénéfice de 1,5G$, en hausse de 10% (à périmètre comparable) avec des volumes plus importants et «un élargissement des écarts de taux».


Pour la gestion de patrimoine, le bénéfice a été de 597 millions de dollars, un bond de 39% dû à la croissance des actifs et à «une baisse du taux d'imposition effectif qui reflète la réforme fiscale américaine», selon le communiqué de la RBC.


Les activités de marchés des capitaux ont dégagé un bénéfice de 748M$, en progression de 13% sur les trois mois considérés du dernier exercice.


Les activités d'assurances ont généré entre novembre et janvier un bénéfice de 127M$, en hausse de 5%, avec «les révisions favorables» lors du dernier exercice sur les «données sur la mortalité et les primes et de la croissance du volume de sinistres» pour les opérations à l'international.


Hausse du dividende


La Banque Royale a par ailleurs annoncé une bonification de son dividende trimestriel. Celui-ci augmente de 3%, passant de 0,91$ à 0,94$ par action.


Le titre de la Royale est en baisse de 0,48% à ce jour en 2018. Il a augmenté de moins de 4% sur un an.


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

La Bourse choisit d'espérer

BLOGUE. Le rebond est bienvenu, mais il ne signale pas le retour en force des chouchous de la techno, croit un stratège.

La Société Générale mise à l'amende aux États-Unis pour 1,34G$US

19/11/2018 | AFP

La banque française aurait violé différents embargos économiques.

À la une

Bourse : les gagnants et perdants de la semaine

Quels sont les titres qui ont le plus marqué la semaine? Facebook, Lululemon, Bombardier et... un producteur de mari.

Les grandes entreprises de technologie: bonnes ou mauvaises pour la société?

14:45

BLOGUE INVITÉ. Google et Facebook sont-ils bons pour vous?

Facebook: les photos de 6,8 millions d'utilisateurs dévoilées après une faille de sécurité

14:54 | AFP

Une faille de sécurité a rendu accessible l'ensemble des photos postées sur Facebook par 6,8 millions d'utilisateurs.