Immobilier: le nombre de mises en chantier baisse de 30% au Québec

Publié le 08/02/2013 à 10:07, mis à jour le 08/02/2013 à 11:31

Immobilier: le nombre de mises en chantier baisse de 30% au Québec

Publié le 08/02/2013 à 10:07, mis à jour le 08/02/2013 à 11:31

Par Stéphane Rolland

[Photo : Bloomberg]

L’immobilier connaît un important ralentissement au Québec et au Canada en janvier, selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).


Le nombre de mise en chantier annualisé a chuté de 29,6 % au Québec pour atteindre 25 000. L’activité se refroidit à Montréal également avec un recul de 42 % pour atteindre 10 561 mises en chantier.


« Tel que prévu, au Québec, le rythme des mises en chantier résidentielles s'est à nouveau affaibli. Compte tenu du contexte économique, du relâchement sur le marché de la revente et de l'offre à venir, on doit s'attendre à un volume d'activité plus faible cette année », a déclaré Kevin Hughes, économiste principal de marché à la SCHL pour le Québec.


« Le plongeon des mises en chantier en janvier signale que le virage plus précoce du marché existant se transmet à la construction neuve, commente Hélène Bégin, économiste principale de Desjardins. Le secteur résidentiel sera sans contredit une entrave à la croissance économique en ce début d’année. »


Le nombre de mis en chantier a subi une forte correction de 18,5 % dans le reste du pays passant de 197 118 mises en chantier à 160 577. C’est nettement sous les attentes de la moyenne des économistes de 194 500. Le déclin est plus prononcé en Ontario avec un recul de 43,9 %.


 

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut Ă©viter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face Ă  leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-SĂ©lect.