Fitch abaisse ses prévisions de croissance mondiale

Publié le 21/09/2018 à 10:43

Fitch abaisse ses prévisions de croissance mondiale

Publié le 21/09/2018 à 10:43

Par AFP

Les mesures protectionnistes de l’administration Trump ont atteint un niveau tel qu’elles affectent « sensiblement » la perspective de croissance économique mondiale même si l’expansion reste encore solide, estime vendredi l’agence de notation Fitch.


« La bataille commerciale entre les États-Unis et la Chine nous pousse à abaisser notre prévision de croissance du PIB (produit intérieur brut) mondial pour 2019 », souligne Fitch alors que de nouvelles taxes douanières entreront en vigueur lundi dans les deux premières puissances économiques du monde.


Donald Trump a annoncé lundi l’imposition de taxes douanières supplémentaires de 10 % sur 200 milliards de dollars supplémentaires à partir de lundi 00H01. Pékin a rétorqué en annonçant qu’elle imposerait de son côté des taxes de 5 ou 10 % sur 60 milliards de dollars de biens américains à partir de 12H01, heure locale.


« La guerre commerciale est désormais une réalité », estime Brian Coulton, le chef économiste de Fitch, cité dans le communiqué. « L’annonce récente de l’imposition de tarifs douaniers sur 200 milliards de dollars d’importations supplémentaires en provenance de Chine aura un impact sensible sur la croissance mondiale », prévient-il.


Les économistes de Fitch tablent désormais sur une croissance économique en Chine de 6,1 % cette année, soit 0,2 point de pourcentage en moins qu’anticipé en juin, et une réduction de 0,1 point à 3,1 % de leur estimation de croissance mondiale pour 2019.


En dépit de ces nouvelles prévisions, les perspectives à court terme demeurent « solides » à 3,3 % cette année contre 3,2 % en 2017 et très au-dessus de la moyenne historique de 2,6 % (post-1990), relèvent-ils tout en soulignant que la croissance est désormais « moins équilibrée et moins synchronisée ».


Fitch note parallèlement la pression sur le marché mondial du crédit sous l’effet du relèvement des taux d’intérêt par la Banque centrale américaine (Fed), qui a renforcé le dollar et par conséquent, a renchéri tous les coûts de financement.


« Ceci aura de lourdes conséquences sur la croissance des économies émergentes », pour lesquels les remboursements des emprunts se sont alourdis, estime Fitch qui a également abaissé ses prévisions pour ces pays-là.


Fitch note enfin que si les perspectives de l’économie américaine s’améliorent encore à court terme, « il devient plus clair que la croissance de la zone euro a atteint un pic ». Elle a ainsi abaissé de 0,3 point sa perspective de croissance pour les pays de cette zone à 2 % cette année.


La guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis pourrait avoir un impact significatif sur l’économie des deux pays, avait déjà prévenu jeudi le porte-parole du FMI, Gerry Rice.


Le Fonds doit publier le 9 octobre ses nouvelles prévisions de croissance mondiale.


 


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

Le libre-échange Canada-Chine est-il encore possible?

16/10/2018 | François Normand

Ottawa est pris entre l'arbre et l'écorce en raison de la nouvelle politique commerciale américaine hostile à la Chine.

La Chine creuse son écart commercial avec les États Unis

Les exportations chinoises vers le marché américain ne semblent pas souffrir des tarifs douaniers.

À la une

La Banque du Canada demeurera prudente, malgré l'AEUMC

Édition du 20 Octobre 2018 | Mathieu D'Anjou

EXPERT INVITÉ. D'un point de vue macroéconomique, la conclusion d'un nouvel accord commercial avec les États-Unis et ...

L'aluminium canadien peine à trouver d'autres marchés

Édition du 20 Octobre 2018 | Pierre Théroux

C'est la première fois que l'industrie de l'aluminium fait face à des tarifs imposés par le gouvernement américain.

Blockchain: le premier bloc

BLOGUE INVITÉ. Est-ce que l'information actuelle répond aux questions des gestionnaires? Je dirais que non.