Dollarama surpasse les attentes, hausse son dividende, nomme un nouveau pdg

Publié le 30/03/2016 à 07:58

Dollarama surpasse les attentes, hausse son dividende, nomme un nouveau pdg

Publié le 30/03/2016 à 07:58

Par lesaffaires.com

La chaîne de magasins de produits bon marché Dollarama(Tor., DOL) a dévoilé un bénéfice nettement supérieur aux prévisions à son quatrième trimestre, a bonifié son dividende trimestriel et a annoncé la nomination d’un nouveau pdg.


Pour la période de trois mois terminée fin janvier, le détaillant montréalais a dégagé un bénéfice net de 124,8M$ ou 1$ par action, contre 100,3M$ ou 0,76$ l’action à la même période l’an dernier.


Dans l’ensemble, les analystes visaient un profit de 0,92$ l’action.


Les ventes se sont établies à 766,5M$, comparativement à 669,1M$ au même trimestre de 2015.


Les ventes comparables, une mesure clé de la performance des détaillants qui analyse les recettes des magasins ouverts depuis un an, ont progressé de 7,9%, après avoir augmenté de 8,5% au même trimestre de 2015. Il s’agit d’une performance supérieure à la croissance de 5,5% anticipée par la Financière Banque Nationale et celle de 7,5% prévue par l’Industrielle Alliance.


Dividende bonifié


La société a profité de la solidité de ses résultats pour relever son dividende trimestriel de 11,1%. Celui-ci passe de 0,09$ à 0,10$ par action.


Neil Rossy nommé au poste de président et chef de la direction dès le 1er mai 2016. [Photo: Groupe CNW/Dollarama]

Par ailleurs, Neil Rossy prendra la relève de son père Larry Rossy à la direction de l’entreprise le 1er mai prochain. Larry Rossy continuera de jouer un rôle actif au sein de l’entreprise comme président exécutif du conseil d’administration.


Neil Rossy, âgé de 46 ans, est actif au sein de la société depuis ses débuts en 1992.


Prévisions relevées


Pour l’exercice 2017, la société prévoit toujours ouvrir entre 60 et 70 nouveaux magasins. Elle en a inauguré 75 au cours de 2016.


Dollarama a par ailleurs relevé sa prévision de marge brute. Celle-ci devrait s’établir entre 37% et 38%, tandis que la direction prévoyait précédemment entre 36% et 37%.


Enfin, soulignons que les dépenses d’investissement seront toutefois supérieures, soit de 160 à 170M$ plutôt qu’entre 100 et 110M$, en raison de la construction d’un nouvel entrepôt au coût de 60M$.

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Bourse: Toronto fait un pas en arrière, Metro à un sommet

Mis à jour le 26/10/2015 | LesAffaires.com et AFP

Les marchés américains sont demeurés en mode attente à l'approche d'une réunion de la Réserve fédérale.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

21/09/2015 | lesaffaires.com

Wall Street tente un rebond, 3 Québécoises graduent à la Bourse de Toronto et une victime de la faiblesse albertaine.

À la une

Quand les peurs irrationnelles deviennent un risque

ANALYSE. Les peurs irrationnelles sont légion. Il faut les combattre, car elles nuisent aux investisseurs.

CreativeMornings: quel type de crise faut-il pour changer?

29/07/2016 | Diane Bérard

BLOGUE.Malgré les crises, les individus et les organisations résistent au changement. Changer exige plus qu'une recette.

Ces stades qui gangrènent les fonds publics

09:00 | Matthieu Charest

Investir des fonds publics dans un stade de sport professionnel est une très mauvaise idée. Et les exemples pleuvent.