Titres en action: La Compagnie de la Baie d'Hudson, Sonos...

Publié le 11/09/2018 à 07:04

Titres en action: La Compagnie de la Baie d'Hudson, Sonos...

Publié le 11/09/2018 à 07:04

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:


(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)


La Compagnie de la Baie d'Hudson(HBC,10,78$)) et la firme autrichienne Signa Retail Holdings ont formé une coentreprise qui administrera leurs activités existantes en Allemagne, en Belgique et ailleurs en Europe. L'entente a été annoncée par le détaillant canadien mardi matin. Signa avait offert l'an dernier d'acheter les activités de HBC en Allemagne, sans succès. Signa est propriétaire de Karstadt, un grand magasin qui vend de tout, tandis que HBC administre à l'étranger les grands magasins Galeria Kaufhof et Galeria INNO. La nouvelle coentreprise regroupera ces activités, en plus de la branche européenne de Sasks Fifth Avenue, une filiale de La Baie; des magasins La Baie aux Pays-Bas; des magasins d'articles de sport Karstadt; et des activités alimentaires des deux entreprises.


Le titre du fabricant d'enceintes connectées Sonos(SONO, 21,24$US) a dégringolé de plus de 16% dans les échanges électroniques après la fermeture des marchés, hier, après la publication de ses premiers résultats trimestriels depuis son entrée en Bourse. Cette chute survient après un bond de 13% en anticipation de résultats meilleurs à ce qui a été révélé hier. La perte nette et des ventes en baisse de façon plus prononcée qu'au même moment l'an dernier ont déçu les investisseurs.


Le fabricant de composants informatiques californien Integrated Device Technology inc.(IDTI, 42,08$US) a vu son action bondir de 11,5% durant les échanges avant l'ouverture, ce matin. L'annonce du rachat de la société par son homologue japonaise Reneseas Electronics est perçue d'un bon oeil des analystes. La combinaison des deux entreprises renforcera leur position dans le secteur automobile, promettant une croissance forte avec l'avènement des véhicules autonomes.


Le géant chinois Alibaba(BABA, 156,36$US) va créer une société commune avec les groupes russes de télécoms MegaFon et d'internet Mail.Ru dans le domaine du commerce en ligne en mettant l'accent sur les réseaux sociaux, ont annoncé mardi les groupes lors d'une conférence de presse. Cette nouvelle société s'appellera AliExpress Russie et sera détenue à 48% par Alibaba, à 24% par MegaFon, à 15% par Mail.ru et à 13% par le fonds souverain russe RDIF, ont précisé les dirigeants de ces entreprises en marge d'un forum économique à Vladivostok (Extrême-Orient). L'entreprise, destinée à la Russie et à la CEI, englobera les plateformes d'e-commerce existantes d'Alibaba en Russie (AliExpress et Tmall) et de Mail.ru (Pandao, lancé en 2017).


Boeing(BA, 341,86$US) a de nouveau révisé à la hausse mardi ses prévisions pour la demande aéronautique de la Chine, premier marché mondial, misant sur une robuste demande du tourisme et des voyages d'affaires, sur fond d'essor fulgurant de la classe moyenne. La Chine aura besoin de 7.690 avions commerciaux sur les 20 années à venir, tous constructeurs confondus, ce qui représente une valeur marchande cumulée d'environ 1.200 milliards de dollars, selon les prévisions annuelles de l'avionneur américain. C'est une nette augmentation (+6,2%) par rapport à la prévision de 7.240 appareils dévoilée l'an dernier pour la période 2017-2036, à contre-courant de l'essoufflement marqué de l'économie chinoise.


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

Voir les choses sous un autre angle pour réussir en Bourse

BLOGUE INVITÉ. Cela ne veut pas dire qu’il faut adopter l’opinion contraire à celle du plus grand nombre.

Les taux grimpent, que faire avec les obligations à court terme?

16:11 | Ian Gascon

Les FNB d’obligations ne s’écroulent pas malgré la hausse des taux. Voici pourquoi:

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Le 24 septembre avant l'ouverture, MTY et Richelieu feront enfin leur entrée au grand indice de la Bourse de Toronto.