Baisse d'impôt: Trump célèbre une réforme historique

Publié le 02/12/2017 à 12:49

Baisse d'impôt: Trump célèbre une réforme historique

Publié le 02/12/2017 à 12:49

Par AFP

Photo: Gettyimages

Le président américain Donald Trump a salué samedi matin l'adoption par le Sénat d'une réforme historique de la fiscalité et d'une gigantesque baisse d'impôts, sans mentionner le spectaculaire rebondissement dans l'affaire russe qui éclabousse désormais le premier cercle de son entourage.


«Plus grosses loi sur la fiscalité et réduction d'impôts de l'histoire viennent de passer au Sénat. Maintenant ces formidables républicains vont viser l'adoption finale. Merci aux républicains de la Chambre et du Sénat pour votre dur travail et engagement!», a-t-il écrit sur Twitter.  


Après de longues heures de tractations parfois rocambolesques et une rude bataille au sein même du camp républicain, le texte a été adopté de justesse par 51 voix contre 49 dans la nuit de vendredi à samedi. Il doit maintenant être harmonisé avant la fin décembre avec la version adoptée le 16 novembre par la Chambre des représentants.


En mal de victoire législative depuis son arrivée à la Maison Blanche le 20 janvier, Donald Trump a mis tout son poids derrière ce projet de loi qui marquerait la première grande réforme de son mandat, après l'échec cuisant cet automne de l'abrogation de la loi sur le système de santé de Barack Obama.


Le milliardaire a placé la baisse des impôts au coeur de sa politique économique, dans le but de redonner du pouvoir d'achat à la classe moyenne et de rendre les Etats-Unis plus compétitifs pour les entreprises.


Mais la victoire d'étape arrachée au Sénat était assombrie samedi matin par les gros titres sur l’accélération spectaculaire de l'enquête sur l'affaire russe, après l'annonce la veille que Michael Flynn, ancien conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, a reconnu avoir menti au FBI et accepté de coopérer avec la justice.


La vaste enquête du procureur spécial Robert Mueller sur l'ingérence de la Russie dans la présidentielle de 2016– et l'entente présumée entre des proches de M. Trump et Moscou– empoisonne depuis des mois la présidence Trump et touche ainsi désormais directement son premier cercle.  


Selon les documents d'accusation, dont il a confirmé la véracité de sa signature, M. Flynn a dit avoir ponctuellement agi sur les instructions d'un «très haut responsable» de l'équipe de transition présidentielle. Il s'agirait de Jared Kushner, le gendre de M. Trump, selon Buzzfeed et le Washington Post.


image

Sommet sur l'énergie

Mardi 23 janvier


image

eCommerce

Mardi 30 janvier


image

Financement PME

Mercredi 31 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mardi 06 février


image

Usine 4.0

Mercredi 14 mars


image

Objectif Nord

Mardi 24 avril


image

Rémunération globale

Mercredi 25 avril


image

Femmes leaders

Mercredi 16 mai

Sur le même sujet

10 choses à savoir mardi

16/01/2018 | Alain McKenna

Airbnb vous fera aimer les «pays de merde» de Trump, 100 000$/an pour faire pousser du pot, RIP, Siri

Impacts de la réforme fiscale sur les titres

BLOGUE INVITÉ. Beaucoup de sociétés bénéficieront du nouveau taux, mais certaines subiront un impact à court terme.

À la une

#cryptoveille fraude, casino, succès...

BLOGUE. Des exclusivités sur les prochaines nouveautés du monde merveilleux des cryptomonnaies?

Cette élection pourrait affaiblir Donald Trump

ANALYSE - «Trump a la cote d'approbation la plus basse de tout président moderne à ce stade de son mandat.»

Un melt-up? Cette analyse penche pour un bon vieux bull market

BLOGUE. L'accélération fait craindre une fièvre mais les entrailles du marché pointent vers un marché haussier classique