Inflation: une remontée temporaire ou durable?

Publié le 22/03/2017 à 14:01

Inflation: une remontée temporaire ou durable?

Publié le 22/03/2017 à 14:01

Par Pierre Théroux

Photo: Shutterstock

L'inflation a poursuivi sa remontée dans plusieurs régions du monde ces derniers mois. Une situation qui amène les marchés financiers à voir le signal de politiques monétaires moins accommodantes, comme le démontrent les récentes hausses des taux d'intérêt aux États-Unis.


Ce rebond, attribuable principalement à l'augmentation des prix du pétrole, ne témoigne toutefois pas d'une tendance générale solide, selon les économistes du Mouvement Desjardins.


«Il suffit souvent d'analyser d'autres mesures de l'inflation pour s'apercevoir que les pressions inflationnistes demeurent faibles par endroits. Par ailleurs, les principaux pays avancés ne sont pas tous au même point dans leur cycle économique et dans la résorption de leurs capacités excédentaires de production», expliquent-ils.


La reprise à la hausse des cours du baril, après avoir chuté continuellement depuis 2014 pour atteindre 30$US il y a un an, est à l'origine d'une accélération de l'inflation aux États-Unis et au sein de la zone euro. En janvier, l'inflation mensuelle aux États-Unis a bondi de 0,6% pour afficher sa plus forte hausse en 4 ans. Sur un an, l'indice des prix à la consommation a progressé de 2,5%, largement au-dessus de l'objectif de 2% fixé par la Réserve fédérale (Fed).


Or, même si l'inflation apparaît plus durable aux États-Unis, elle ne devrait pas demeurer à plus de 2,5% très longtemps, estime Desjardins. «Une mesure plus stable de l'inflation, qui exclut les prix de l'énergie et des aliments, montre tout de même la présence d'une bonne tendance de fond en matière de croissance des prix, à un peu plus de 2% depuis 2016», notent les économistes de Desjardins qui prévoient la poursuite du resserrement monétaire américain et l'appréciation du dollar.


Europe: les prix remontent enfin


En Europe, la hausse des prix sur un an a atteint le chiffre symbolique des 2% en février, une première depuis 2013. La politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) visait d'ailleurs à atteindre un niveau d'inflation proche mais inférieur à 2 %. La BCE vient d'ailleurs de relever ses prévisions d'inflation et de croissance. Elle anticipe une hausse des prix à la consommation de 1,7 % en 2017, de 1,6 % en 2018 et de 1,7 % en 2019.


Encore là, la hausse du prix du pétrole gonfle les prix sans être une conséquence d'une amélioration de l'activité économique. «Avec une croissance économique prévue de 1,6% pour la zone euro en 2017, l'écart avec le PIB potentiel demeurera important», notent les économistes de Desjardins, précisant qu'il faudra vraisemblablement attendre à tard en 2018 avant d'observer un réel resserrement monétaire en zone euro.


Au Canada, l'inflation totale a bondi à plus de 2% en janvier, mais les mesures tendancielles de l'inflation se situent légèrement sous ce niveau et avaient une trajectoire descendante au cours des derniers mois de 2016. Or, les pressions inflationnistes resteront limitées jusqu'à la mi-2018, estime Desjardins.


 

À suivre dans cette section


image

Fraude alimentaire

Mardi 12 septembre


image

Forum TI

Mercredi 13 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 19 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 20 septembre


image

Résidences pour aînés

Jeudi 21 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 26 septembre


image

Contrats publics

Mercredi 11 octobre


image

Gestion du changement

Mercredi 18 octobre


image

Croissance PME

Mercredi 25 octobre


image

Parcs industriels

Mardi 21 novembre

Sur le même sujet

L'inflation ralentit à 1,3%, et pourrait influer sur les décisions sur les taux

Au Québec, le prix des services internet a diminué de 11,7 pour cent.

Projet fragile pour retraite risquée

Édition du 03 Juin 2017 | Daniel Germain

Quelle drôle d'histoire que celle de Fernand ! Elle ne vous apprendra pas comment décaisser votre épargne-retraite ...

À la une

Chute significative du nombre de courtiers immobiliers

27/06/2017 | Matthieu Charest

Depuis 2011, le nombre de courtiers immobiliers au Québec connaît une diminution constante.

6 espaces de coworking cool à Montréal

27/06/2017 | Adil Boukind

Que vous soyez une entreprise, une start-up ou un travailleur automne, vous devriez trouver votre bonheur.

Certification WELL: et si aller au travail améliorait votre santé?

27/06/2017 | Diane Bérard

BLOGUE. Certains édifices rendent malades. D'autres peuvent améliorer notre santé. C'est le cas des immeubles WELL.