RIM surpasse les attentes

Publié le 20/12/2012 à 16:18, mis à jour le 21/12/2012 à 07:06

RIM surpasse les attentes

Publié le 20/12/2012 à 16:18, mis à jour le 21/12/2012 à 07:06

Par lesaffaires.com

[Photo : Bloomberg]

Research in Motion (RIM), fabricant du BlackBerry, a présenté jeudi des résultats meilleurs que prévu, avec un léger bénéfice de 9 M$ US au troisième trimestre de son exercice décalé.


Cela représente une amélioration par rapport aux 235 M$ US de perte enregistrés au trimestre précédent, tout en restant bien loin des 265 M$ US de recettes gagnés lors du troisième trimestre de l'année dernière.


Hors éléments exceptionnels, cela s'est traduit par une perte de 22 cents par action, alors que les analystes s'attendaient plutôt à une perte de 35 cents.


Le chiffre d'affaires a continué à stagner, à 2,727 G$ US contre 2,861 G$ US au trimestre précédent. Cela représente un repli de 47% par rapport au trimestre correspondant il y a un an (5,12 G$ US), mais reste légèrement supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur un chiffre d'affaires de 2,66 G$ US.


Au cours de ces trois mois, RIM a livré 6,9 millions de téléphones BlackBerry ainsi que quelque 255 000 tablettes digitales PlayBook. En tout, BlackBerry revendique environ 79 millions d'utilisateurs, un chiffre stable par rapport aux quelque 80 millions annoncés au trimestre précédent.


L'entreprise a indiqué qu'elle s'attendait à une perte au prochain trimestre, notamment en raison des dépenses de marketing consenties pour lancer sa nouvelle gamme BlackBerry 10, qui doit être présentée le 30 janvier.

SUIVI RAPIDE DE TITRES

Sur le même sujet

Le titre de BlackBerry soulevé par une rumeur d'acquisition

20/10/2014 | lesaffaires.com

L’action de BlackBerry prenait plus de 8% soulevée par une rumeur impliquant une fois de plus la chinoise Lenovo.

Pourquoi j'ai remplacé mon iPhone par un BlackBerry Passport

08/10/2014 | Julien Brault

En misant sur ses forces, BlackBerry a accouché d’un téléphone bizarre, mais assez unique pour plaire à certains.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Procter & Gamble, ou ce qu'il faut Ă©viter de faire de son portefeuille

24/10/2014 | Philippe Leblanc

BLOGUE. Hier matin, le géant Procter & Gamble a annoncé qu’il comptait se séparer de sa ...

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

24/10/2014 | Pierre Czyzowicz

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

La marche est haute pour les Québécoises BRP et Uni-Sélect

Face Ă  leurs rivales Polaris et O'Reilly, la marche est vraiment haute pour BRP et Uni-SĂ©lect.