Pourquoi François Parenteau parie sur la Bourse russe et Lukoil


Édition du 05 Mars 2016

Pour le chasseur d'aubaines qu'est François Parenteau, d'Olos Capital, l'attrait de la Russie est quasi irrésistible.
«Je ne suis pas un expert de la Russie, mais le cumul d'un pays boudé, d'un président diabolisé, d'une monnaie déprimée et du secteur ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Des cyberattaques attribuées à la Russie ont visé le Canada

04/10/2018 | AFP

Ces allégations font référence à un piratage survenu en 2016.

Moscou et Pékin dénoncent les nouvelles sanctions américaines

21/09/2018 | AFP

C’est la première fois qu’un gouvernement étranger est sanctionné pour l’acquisition de matériel de défense russe.

À la une

Investir: «C’est le temps de garder plus de liquidités»

20/11/2018 | Stéphane Rolland

Conserver des liquidités n’est plus une garantie d’appauvrissement à Wall Street, croit David Kostin, de Goldman Sachs.

Pourquoi est-ce si difficile de donner?

20/11/2018 | Nicolas Duvernois

BLOGUE INVITÉ. Quelques heures de bénévolat peuvent tout changer pour une personne, pour une cause.

CELI: le plafond passe à 6000$ en 2019

20/11/2018 | Guillaume Poulin-Goyer

L’ARC vient de rendre publics les paramètres d’indexation du régime fiscal qui confirment la hausse du plafond du CELI.