Pourquoi François Parenteau parie sur la Bourse russe et Lukoil


Édition du 05 Mars 2016

Pour le chasseur d'aubaines qu'est François Parenteau, d'Olos Capital, l'attrait de la Russie est quasi irrésistible.
«Je ne suis pas un expert de la Russie, mais le cumul d'un pays boudé, d'un président diabolisé, d'une monnaie déprimée et du secteur ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Moscou et Pékin dénoncent les nouvelles sanctions américaines

21/09/2018 | AFP

C’est la première fois qu’un gouvernement étranger est sanctionné pour l’acquisition de matériel de défense russe.

La Russie créée un nouveau poids lourd du e-commerce avec Alibaba

11/09/2018 | AFP

Cette nouvelle société s’appellera « AliExpress Russie » et sera détenue à 48 % par Alibaba.

À la une

La métamorphose de Gaz Métro signée Sophie Brochu

11:28 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. Énergir adopte une gestion axée sur les clients et les employés.

Bourse: Wall Street stable à midi mardi

Mis à jour il y a 33 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les investisseurs se préparaient mardi à une réunion du comité de politique monétaire de la Fed.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

07:02 | LesAffaires.com et AFP

La Chine a «le couteau sous la gorge».