MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Publié le 21/09/2018 à 11:12

MTY et Richelieu graduent au S&P/TSX

Publié le 21/09/2018 à 11:12

Par Dominique Beauchamp

Stanley Ma, le fondateur de MTY, cèdera la présidence le 2 novembre.

Deux Québécoises bien en vue font enfin leur entrée dans le grand indice torontois.


Le franchiseur de restaurants Groupe d’alimentation MTY, (MTY, 65,58$) et le grossiste de quincaillerie architecturale Groupe Richelieu (RCH, 30,44 $) seront ajoutés à l’indice S&P/TSX avant l’ouverture le 24 septembre.


Le diffuseur mal en point Corus Entertainment (CJR.B, 4,10 $) sera par contre éjecté de l'indice S&P/TSX  pour tomber sans celui des titres à faible capitalisation.


Cette filiale de Shaw Communications a plongé de 68% depuis son sommet annuel. Ses résultats annuels sont attendus à la mi-octobre.


Les deux Québécoises devraient en principe gagner en notoriété, car l’appartenance à l’indice de Toronto met leur titre sur le radar d’un plus large éventail d’investisseurs institutionnels.


Mieux connue pour ses restaurants Thaï Express ou Bâton Rouge, le titre MTY semble avoir anticipé la nouvelle puisque son cours a bondi de 30% depuis la fin de juin et se tient légèrement en-deça du sommet annuel de 66,06$.


Quatre analystes sur six recommandent de conserver le titre, tandis que les deux autres proposent de l’acheter.


Leur cours-cible moyen de 60,63$ est toutefois inférieur au cours actuel, ce qui témoigne d’attentes plus prudentes envers la société.


Pour Quincaillerie Richelieu, l’effet est peu perceptible pour l’instant.


Son action a perdu 11% depuis le début de l’année, en raison de résultats moins éclatants qu’avant.


Son titre gagne 0,3% à l’ouverture le 21 septembre, mais il reste inférieur au cours de 31,49$ atteint le 12 juin.


Un seul analyste assure le suivi de la société dirigée par Richard Lord, selon Reuters. Leon Aghazarian, de la Financière Banque Nationale, en recommande l’achat.


Son cours-cible de 35$ offre une potentiel de gain de 15%.


 


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

La légalisation du cannabis ne plaît plus aux investisseurs

17/10/2018 | Catherine Charron

«J’ai eu une bonne séquence, pourquoi prendre le risque ?», serait le modus operandi selon un analyste.

Un vent baissier souffle sur les pays émergents

Édition du 20 Octobre 2018 | Stéphane Rolland

L'ours a déjà rugi dans les pays émergents. Alors que la nervosité monte à Wall Street, les actions des pays ...

À la une

Les entreprises doivent payer plus cher pour réduire les déchets

17/10/2018 | François Normand

Le Canada abrite 0,5% de la population, mais il contribue à 2 % des déchets municipaux produits dans le monde.

Et si la croissance verte était une utopie?

17/10/2018 | François Normand

BALADO - Le développement durable ne fonctionne pas, car la consommation de ressources continue d'augmenter.

Bourse: après une séance incertaine Wall Street ferme en retrait

Mis à jour le 17/10/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. « Le marché des actions est en train de s’ajuster au changement de politique monétaire »