Titres en action: Aphria, Canadian Natural Resources...

Publié le 05/12/2018 à 07:01, mis à jour le 05/12/2018 à 16:00

Titres en action: Aphria, Canadian Natural Resources...

Publié le 05/12/2018 à 07:01, mis à jour le 05/12/2018 à 16:00

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:


(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)


L’action d’Aphria (APHA, 5,09$) continuait de chuter mercredi pour une troisième séance consécutive, affichant un déclin cumulatif de plus de 50 % depuis le début de la semaine. Le titre est malmené depuis la publication d’un rapport de vendeurs à découvert qui a qualifié lundi le producteur de cannabis de « trou noir pour les actionnaires ». L’action de l’entreprise de Leamington, en Ontario, rendait mercredi après-midi 95 cents, soit 15,9%, pour se négocier à 5,04 $ à la Bourse de Toronto. Aphria a déjà qualifié les allégations de Quintessential et Hindenburg de « fausses et diffamatoires ».


Le producteur de sables bitumineux Canadian Natural Resources (CNQ, 37,21 $) a dévoilé mercredi un budget de dépenses en immobilisations pour 2019 inférieur d’environ 1 milliard $ à sa fourchette « normalisée », tout en affirmant que ses dépenses augmenteraient en cas de redressement du prix du pétrole. Le programme de dépenses en immobilisations de base pour 2019 de la société de Calgary est de 3,7 milliards $, ce qui est inférieur d’environ 20 % à la fourchette privilégiée par Canadian Natural, d’entre 4,7 milliards $ et 5,0 milliards $. Le programme comprend environ 3,1 milliards $ nécessaires au maintien de la production et 600 millions $ destinés à des projets de croissance à long terme. Canadian Natural a noté que le programme de réduction de production annoncé le week-end dernier par le gouvernement de l’Alberta, qui vise une réduction de 325 000 barils de pétrole par jour pour soulager les oléoducs surchargés de la province, a déjà entraîné une hausse des prix du brut. Elle précise qu’il est possible qu’elle augmente ses dépenses d’environ 700 millions $ l’an prochain si les conditions le permettent. Selon la société, la production devrait atteindre l’équivalent d’entre 1,03 million et 1,12 million de barils de pétrole par jour en 2019, dans une composition d’environ 76 % de pétrole et de liquides de gaz naturel et de 24 % de gaz naturel sec.


Groupe ADF (ADF, 1,31$) a renoué avec la rentabilité au troisième trimestre. L’entreprise de Terrebonne a affiché mercredi un bénéfice net de 1,9 million $ pendant cette période, soit 6 cents par action, après avoir perdu 700 000 $, ou 2 cents par action, au même moment l’an dernier. Ses revenus trimestriels sont passés de 37,2 millions $ en 2017 à 45,6 millions $ cette année. Le coprésident du conseil d’administration et chef de la direction, Jean Paschini, a indiqué par voie de communiqué que « les résultats du troisième trimestre sont un pas dans la bonne direction », même si les « résultats cumulatifs continuent d’être affectés par l’incertitude liée aux tarifs douaniers introduits en début d’année ». Groupe ADF se spécialise dans la conception et l’ingénierie de connexions, la fabrication, incluant la peinture industrielle, et l’installation de charpentes métalliques complexes, de composantes assemblées lourdes en acier, ainsi que de métaux ouvrés et architecturaux, pour le secteur de la construction non résidentielle.


La Compagnie de la Baie d’Hudson (HBC, 9,23$) a réduit sa perte au troisième trimestre, quand ses ventes ont bondi de 5,6 % à 2,2 milliards $ et que sa bannière Saks Fifth Avenue a continué à prendre du mieux. Le détaillant a affiché mercredi une perte de 164 millions $ ou 69 cents par action, comparativement à une perte de 243 millions $ ou 1,33 $ par action l’an dernier, y compris les activités abandonnées. La Baie inclut sa branche européenne parmi les activités abandonnées, après avoir accepté pendant le deuxième trimestre de vendre sa participation majoritaire. HBC Europe a généré des revenus de 974 millions $ au troisième trimestre et une perte nette de 41 millions $, contre 107 millions $ l’an dernier. Les ventes des magasins comparables se sont améliorées de 2,9 % en général. Celles de Saks Fifth Avenue ont grimpé de 7,3 %, mais celles de Saks OFF Fifth Avenue ont glissé de 2,3 %. Les ventes des magasins comparables de l’unité qui regroupe La Baie, Lord & Taylor et Déco-Découverte ont avancé de 0,9 %.


Les détenteurs européens d'une réservation de la berline électrique Model 3 de Tesla(TSLA, 359,70$US) peuvent commencer à valider leur commande pour des livraisons à partir de début février, a-t-on appris mercredi auprès du constructeur californien. Les livraisons auront lieu selon l'ordre de réservation initiale, c'est-à-dire que les premières personnes ayant enregistré une réservation en mars 2016 seront livrées en premier si elles valident leur commande avant le premier janvier, a précisé à l'AFP un porte-parole de la marque. Les premières invitations à valider les réservations devraient arriver ce mercredi, notamment en France, et seront envoyées progressivement dans les prochaines semaines à tous les détenteurs de réservation en Europe.


Le géant américain des sodas PepsiCo(PEP, 117,80$US) a annoncé mercredi avoir finalisé l'acquisition du groupe israélien SodaStream, producteur de machines à gazéifier qui transforment en quelques secondes l'eau du robinet en eau pétillante, pour 3,2 milliards de dollars. L'acquisition avait été annoncée en août par PepsiCo qui cherche depuis plusieurs années, comme son principal rival Coca-Cola, à diversifier son offre en se réorientant vers des produits plus sains, afin notamment de compenser l'impact des taxes anti-obésité, et de réduire les déchets plastiques. SodaStream utilise des bouteilles réutilisables pour ses boissons.


Après avoir fait durer le suspense pendant plusieurs semaines, le géant russe des nouvelles technologies Yandex(YNDX, 28,70$US) a présenté mercredi son premier smartphone, très attendu par les milieux spécialisés. Le créateur du moteur de recherche dominant en Russie et dans l'espace post-soviétique a dû multiplier les initiatives ces dernières années pour défendre ses parts de marchés face à Google, via le mobile notamment. À l'image de son concurrent américain, il s'est diversifié avec de nombreuses applications, de la commande de taxi à la livraison de nourriture. Le premier smartphone Yandex, présenté à la presse mercredi, sera disponible dès jeudi en Russie, en ligne et dans certaines chaînes de commerce de détail de téléphonie et d'électroménagers. L'appareil coûtera 17.990 roubles (358 $CA) et fonctionnera sous le système d'exploitation Android. Dessiné par Yandex, il est fabriqué en Chine.


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

À surveiller: Transat, Transcontinental et Costco

14/12/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Transat, Transcontinental et Costco?

Titres en action: Suncor Énergie, Shopify, Walmart, Target...

Mis à jour le 14/12/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

OPINION À surveiller: Lowe's, SRG Graphite et Casey's
13/12/2018 | François Pouliot
Titres en action: Transcontinental,Empire (IGA), Apple, Huawei...
Mis à jour le 13/12/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne
Titres en action: WestJet Airlines, Aphria, Tencent Music...
Mis à jour le 12/12/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

À la une

Comment les gilets jaunes pourraient changer la France

14/12/2018 | François Normand

ANALYSE - Les gilets jaunes sont le symptôme d'un malaise profond. Et cela va bien au-delà du pouvoir d'achat.

Bourse : les gagnants et perdants de la semaine

14/12/2018 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont le plus marqué la semaine? Facebook, Lululemon, Bombardier et... un producteur de mari.

10 choses à savoir cette fin de semaine

Le nombre de fumeurs aux États-Unis atteint un creux historique, 127 pays comptent bannir le plastique jetable...