Titres en action: Air Canada, Johnson & Johnson, Microsoft...

Publié le 17/07/2018 à 06:28, mis à jour le 17/07/2018 à 11:53

Titres en action: Air Canada, Johnson & Johnson, Microsoft...

Publié le 17/07/2018 à 06:28, mis à jour le 17/07/2018 à 11:53

© lesaffaires.com

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises:


(Repassez nous lire de temps à autres
pour ne pas manquer de mise à jour)




Le malheur des uns fait le bonheur des autres , dit le dicton. Si la chute récente de 10,2% du cours du pétrole West Texas depuis le 2 juillet fait mal au secteur de l’énergie du S&P/TSX, Air Canada(AC.A,21,49$) se sent plus léger. Dix jours avant le dévoilement de ses résultats du deuxième trimestre, le 27 juillet, la société aérienne regagne 3,6% en matinée le 17 juillet après avoir perdu 20% d'altitude au deuxième trimestre.


Une autre journée riche en résultats trimestriels s'annonce aujourd'hui et ça débute avec Johnson & Johnson(JNJ, 124,69$US), qui devrait présenter un second trimestre positif, grâce notamment à des ventes solides de ses médicaments contre le cancer. Pour les trois mois se terminant au 30 juin, les analystes tablent sur un bénéfice par action moyen de 2,06$US. À plus long terme, ils s'inquiètent de l'effet sur le prix des médicaments de la sortie du président américain Donald Trump, la semaine dernière, qui trouve ces prix trop élevés.


Le titre de la banque Goldman Sachs(GS, 231,44$US) a pris un peu plus de 2,2% en Bourse hier, surfant sur la nouvelle de la nomination d'un nouveau PDG, mais ce n'est pas tout. L'institution américaine publie ce matin des résultats du second trimestre qui s'annoncent eux aussi positifs. Le consensus des analystes est d'un bénéfice par action qui se stiue à 4,67$US.


Ça continue de chauffer au sommet des valeurs boursières, avec Microsoft(MSFT, 104,91$US) qui se prépare à publier ses résultats du second trimestre. Ça aura lieu jeudi, mais déjà les spéculations vont bon train pour la société dont la capitalisation dépasse légèrement les 800 milliards $US à l'heure actuelle. Les analystes prévoient un bénéfice par action moyen de 1,07$US.


 


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

Chute du pétrole: il ne faut pas crier au loup

Mis à jour le 09/11/2018 | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Aux dires de deux experts, le déclin record du pétrole n'envoie pas de signal économique.

Les fondamentaux, la chimie et le mental

09/11/2018 | Daniel Germain

BLOGUE. Quoi faire quand la Bourse se met à faire du yo-yo ? Surtout pas ceci...

À la une

Pourquoi le dollar américain est-il si fort?

Le billet vert approche du sommet de 2002 grâce à plusieurs facteurs favorables, mais gare aux spéculateurs.

Connaissez-vous la croix de Tuominen?

BLOGUE. Un truc carrément génial qui va changer votre quotidien au travail, et même - pourquoi pas? - votre vie.

Le ménage n'est pas terminé dans les dépenses de Bombardier

Mis à jour il y a 11 minutes | AFP et La Presse Canadienne

Bombardier continuera de produire les CRJ, mais devra encore réduire la taille de l'entreprise.