Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 12/03/2018 à 06:26, mis à jour le 12/03/2018 à 07:37

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture lundi

Publié le 12/03/2018 à 06:26, mis à jour le 12/03/2018 à 07:37

1. Contexte


Wall Street devrait amorcer la semaine en légère hausse, les investisseurs demeurant optimistes après la publication des données sur l'emploi vendredi qui ont eu pour effet de tempérer les craintes concernant l'inflation.


2. Prévisions


Les indices S&P 500, Dow Jones et Nasdaq montent de respectivement 0,30%, 0,35% et 0,51% dans les négociations précédant l'ouverture officielle.


Le baril de pétrole Brent, la référence au Québec, cède 0,63% à 65,08$US.


À l'étranger


La Bourse de Hong Kong a terminé lundi en hausse après la publication d'un solide rapport sur l'emploi américain, comme celle de Shanghai. L'indice Hang Seng a pris 1,93%  et en Chine continentale, l'indice composite de Shanghai a progressé de 0,59%.


La Bourse de Tokyo a terminé en nette hausse(+1,65%), mais l'optimisme des investisseurs a été tempéré par le scandale politique qui éclabousse le premier ministre japonais.


La Bourse de Paris a débuté la semaine dans le vert lundi (+0,23%), profitant encore des chiffres sur l'emploi américain publiés vendredi. La Bourse de Francfort avance de 0,60%, tandis que celle de Londres ajoute un petit 0,02%.


«Les marchés poussent à la hausse après les chiffres impressionnants de l'emploi américain», ont souligné dans une note les analystes du courtier Aurel BGC. 


Le rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis a montré à la fois une forte hausse des créations d'emplois en février et une progression modérée des salaires, éloignant ainsi les craintes d'un resserrement monétaire trop rapide.


Le marché continuera de digérer ces données «faute de grandes annonces économiques prévues ce jour», avancent pour leur part les analystes de Saxo Banque.


Les investisseurs resteront néanmoins attentifs à la publication des chiffres de l'exécution budgétaire aux Etats-Unis pour le mois de janvier, ainsi qu'à une réunion des ministres des Finances de la zone euro (Eurogroupe).


4. Agenda


Le calendrier économique est plutôt léger ce lundi. On attend seulement les données américaines sur le budget fédéral de février.


Au Canada, la prochaine statistique sera dévoilée ce jeudi seulement.


5. Titres en action


L’exploitant des St-Hubert et d’autres chaînes de restaurants Cara Operations(CARA, 24,09$) a dévoilé vendredi soir des résultats supérieurs aux attentes à son quatrième trimestre. La société a aussi annoncé une hausse de dividende de 5%. Dans une note initiale sur les résultats, Sabahat Khan, de RBC Marchés des capitaux, dit s’attendre à une réaction positive des investisseurs lundi matin. L’entreprise qui exploite plus de 1000 restaurants tient une téléconférence avec les analystes à 9h ce lundi. Le titre est en baisse de 7,2% à ce jour en 2018.


Brad Sturges, de l’Industrielle Alliance, fait passer sa recommandation pour le titre de Cominar(CUF.UN, 12,93$) de conserver à acheter, afin de refléter sa valorisation attrayante, une meilleure gouvernance, ainsi qu’une amélioration attendue du bilan dans les 12 prochains mois. L’analyste fait du coup passer sa cible de 14$ à 14,50$.


Patricia A. Baker, de Banque Scotia, a présenté vendredi ses prévisions de résultats du troisième trimestre d’Alimentation Couche-tard(ATD.B, 64$), attendus le 20 mars. Elle anticipe un bénéfice de 0,80$US par action, mieux que celui de 0,77$ l’action visé par l’ensemble des analystes. Si Mme Baker a raison, cela représenterait un bond de 51% par rapport au bénéfice par action dégagé il y a un an. Elle s’attend à ce que la marge à la pompe s’élève à 20 cents US par gallon, comparativement à 18,3 cents un an plus tôt. Le trimestre reflètera aussi les plus récentes acquisitions, CST Brands et Holiday. Mme Baker laisse sa recommandation à surperformance et sa cible à 76$.


Stephen D. Walker, de RBC Marchés des capitaux, abaisse sa cible pour le titre de Barrick Gold(ABX, 11,82$US), la faisant passer de 17$ à 16$. Il fait toutefois passer sa recommandation de neutre à surperformance.


En Europe, Airbus(AIR.PA, 98,35 euros) prend 0,17% à 98,50 euros, après la signature avec Turkish Airlines d'un protocole d'accord pour l'acquisition de 25 long-courriers A350-900 pour un montant au prix catalogue de 7,9G$US.


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

Vidéo: Le recul de Dollarama n'inquiète pas François Rochon

GESTIONNAIRES EN ACTION. Dollarama a déçu au 2e trimestre, mais François Rochon ne s'en inquiète pas outre mesure.

Ce que révèle la chute de Dollarama, Transcontinental et Transat

BLOGUE. Parfois le comportement de titres individuels offre un échantillon de l'état d'esprit des investisseurs.

À surveiller: Dollarama, Transat et Dunkin' Brands

14/09/2018 | François Pouliot

Que faire avec les titres de Dollarama, Transat et Dunkin' Brands?