Bombardier veut recruter 1000 personnes aux alentours de Montréal

Publié le 17/11/2017 à 11:02

Bombardier veut recruter 1000 personnes aux alentours de Montréal

Publié le 17/11/2017 à 11:02

Par La Presse Canadienne

Bombardier (BBD.B) a confirmé vendredi son intention d'embaucher quelque 1000 personnes dans la région de Montréal alors que s'accélère la cadence de production de son nouvel avion d'affaires Global 7000.



L'avionneur a également inauguré son centre de finition intérieur pour l'appareil, à Pointe-Claire, qui représente un investissement de 65 millions $ US.


Ces annonces ont été effectuées par le président et chef de la direction de la multinationale, Alain Bellemare, et de la ministre de l'Économie, Dominique Anglade.


On compte notamment recruter des ouvriers, des artisans ainsi que des ingénieurs. Quelque 5500 personnes travaillent pour la division des avions d'affaires de la compagnie dans la région montréalaise.


Destiné à une clientèle bien nantie, le Global 7000, dont la production commerciale a débuté au cours de l'été, doit entrer en service d'ici la fin de 2018.


En février, le gouvernement Trudeau avait consenti un prêt de 372,5 millions $ US à Bombardier afin de l'aider notamment à compléter le développement de son nouvel avion d'affaires qui se vend 72 millions US selon les prix affichés.



« Nous sommes très fiers que ce travail de précision sur l'avion d'affaires le plus évolué du monde soit effectué à Montréal »


Ces embauches que compte effectuer Bombardier surviennent à la suite d'importants licenciements effectués depuis 2015 dans le cadre du plan de redressement de cinq ans du constructeur d'avions et de trains. Quelque 14 500 postes avaient été éliminés à travers le monde dans ses divisions de l'aéronautique et de matériel roulant.


Les Global 7000 et 8000 font partie de la stratégie de M. Bellemare, qui souhaite que la division des avions d'affaires génère des revenus de 10 milliards US d'ici 2020.


En octobre, Airbus avait pris le contrôle de la C Series de Bombardier afin de solidifier le programme de cet avion commercial, qui est actuellement au coeur d'une dispute commerciale avec l'avionneur Boeing aux États-Unis.


 


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

17/11/2018 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

16/11/2018 | Martin Jolicoeur

Quelle entreprise a vu la valeur de son action dégringoler de 36,98% en cinq jours?

À la une

L'Action de grâce arrive tôt en Bourse

BLOGUE. Les investisseurs en mal de bonne nouvelles ont eu droit à une véritable superfecta pour terminer la semaine.

La guerre en Asie est-elle inévitable?

17/11/2018 | François Normand

ANALYSE - Les similitudes entre l'Europe en 1914 et l'Asie de l'Est en 2018 sont troublantes. Voici pourquoi.

À surveiller: les titres qui ont attiré votre attention

17/11/2018 | lesaffaires.com

(Re)voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement.