À surveiller: Cogeco, Couche-Tard et Prometic

Publié le 11/07/2017 à 09:21

À surveiller: Cogeco, Couche-Tard et Prometic

Publié le 11/07/2017 à 09:21

Par François Pouliot

Le président de Cogeco, Louis Audet.

Que faire avec les titres de Cogeco, Couche-Tard et Prometic? Voici quelques recommandations qui pourraient influencer les cours prochainement. Note: l'auteur peut avoir une opinion différente de celle des analystes.


Cogeco Communications (CCA, 82,09$): grosse acquisition, mais baisse de recommandation


Desjardins Marché des capitaux abaisse sa recommandation à "conserver".


La société annonce l'acquisition des actifs de MetroCast aux États-Unis pour 1,4 G$ US. Dans la plus importante transaction de son histoire, elle met la main sur une entreprise qui sert 236 000 foyers dans cinq États américains.


Maher Yagui indique que certains investisseurs pourraient adopter une approche "wait and see" face à l'acquisition, mais il est personnellement confiant que celle-ci fonctionnera bien étant donné les succès de Cogeco dans le passé avec ses acquisitions aux États-Unis.


SUIVRE SUR TWITTER: F_POULIOT


Il précise que l'injection de la Caisse de dépôt dans la filiale américaine vient cristalliser la valeur de celle-ci à un équivalent d'environ 8$ par action de Cogeco. La Caisse pourrait en outre devenir un partenaire pour de nouvelles acquisitions dans l'avenir.


L'analyste souligne cependant que le titre a beaucoup progressé au cours des derniers mois et que sa cible n'offre plus qu'un potentiel d'appréciation de 9%.


Monsieur Yaghi reconnaît que celui-ci se négocie à escompte sur ses pairs canadiens, mais il juge cet escompte approprié étant donné l'absence d'activités sans-fil chez Cogeco. Il estime également que le haut niveau d'endettement de l'entreprise vient rendre plus difficile une stratégie d'acquisitions pour les prochains trimestres.


La cible est haussée de 79$ à 87,50$.


À la une

Budget du Québec: mais pourquoi se met-on toujours à risque?

BLOGUE. L'utilisation de la réserve budgétaire est une grande imprudence. À qui la faute? À nous.

Si une équipe sportive peut faire de l'analytique, vous aussi!

BLOGUE. Le Big Data peut donner l’impression aux petites entreprises qu’elles ne sont pas concernées. Pourtant...

MTY: une erreur aux cartes-cadeaux ampute 13% au bénéfice, l'action perd 4%

Un retraitement comptable des cartes-cadeaux américaines de Cold Stone punit le franchiseur en Bourse.