L'âge du mentor a-t-il une importance ?

Publié le 12/04/2012 à 08:46, mis à jour le 16/04/2012 à 16:29

L'âge du mentor a-t-il une importance ?

Publié le 12/04/2012 à 08:46, mis à jour le 16/04/2012 à 16:29

BLOGUE. Est-il important que le mentor soit plus âgé que le mentoré? La grande différence d'âge entre le mentor et le mentoré apporte-t-elle des inconvénients ? Y a-t-il des désavantages à ce que le mentor soit plus jeune ? Qu’est-ce que ça implique d’avoir un mentor plus vieux ou plus jeune que moi ?


Jusqu'à aujourd'hui, la plupart des gens à qui je demande des pistes de réflexions ( mentors ou autres ) sont plus âgés que moi. Je parle ici d’une différence d'âge qui varie entre 10 et 45 ans. Cette grande diversité d’âge, fait en sorte que chacun de mes mentors a quelque chose de particulier et de très différent à me partager. Ce qui ne serait probablement pas le cas si tous avaient sensiblement le même âge. Ajoutons à cela que chaque personne est unique. Il va de soi que chaque mentor enseigne ses propres techniques, révèle ses propres pistes et partage un vécu qui est propre à lui.


Tous sont très généreux de leur temps. Ces gens, à qui je demande des pistes de réflexions, n’hésitent pas à me faire bénéficier de leur expérience. Un ex-mentor, en particulier, ne s'est pas gêné pour me révéler qu'il avait fait des erreurs dans le parcours de sa vie. Il me répétait souvent que quoi qu'il puisse me dire ou faire , il ne pouvait pas m'empêcher d'en faire aussi. L'important, c'est de reconnaître et d'apprendre de ses erreurs, d'avancer et d'en retirer du positif. Par contre, tous les mentors veulent, avant tout, éviter à leurs mentorés de faire les mêmes erreurs qu’eux.


L'âge du mentor peut-il alors avoir une influence dans une relation de mentorat ? À mon avis, celà dépend de ce que l'on recherche en fonction des objectifs à atteindre. Je crois, avant tout, que nous avons tous la possibilité d'enseigner et d'apporter quelque chose de nouveau à l'autre. Un mentor plus jeune que moi pourrait m’apporter autant qu'un plus vieux, à la condition qu’il ait un parcours de vie enrichi d'une expérience concrète et précise. Il doit aussi démontrer qu'il a déjà fait preuve d'une grande détermination à surmonter des obstacles. J'ajouterais également, qu'il soit pourvu d’une imagination débordante nullement freinée par une sagesse propre aux gens expérimentés.


C'est dans cet esprit, que j'ai développé le mentorat 2.0, une approche mentorat en développement qui n'a pas encore été expérimentée et qui pourrait changer de nom en cours de route. Elle consiste à jumeler une personne expérimentée en affaires avec une personne expérimentée avec les nouvelles technologies. Une relation axée sur le savoir être entrepreneur/en affaires et le savoir être/habile avec les nouvelles technologies. Bien que l'âge n'ait pas d'importance, vous aurez compris qu'en parlant de la personne expérimentée avec les nouvelles technologies, je vise les nouvelles générations. Consciente, qu'il existe des exceptions, le mentorat d'affaires, dont on entend souvent parler, est souvent perçu à sens unique. Avec le Mentorat 2.0, je veux briser l'idée qu’une personne est plus expérimentée que l’autre. Je veux illustrer une approche à double sens. Aujourd’hui, une personne expérimentée avec les nouvelles technologies peut apprendre à une personne expérimentée en affaires, et vice versa.


Qu'en pensez-vous ?


--------------


Ce blogue a pour but de vous faire découvrir différentes facettes de l'entrepreneuriat.


Entrepreneure passionnée, Kim Auclair a développé, au fil des ans, une riche expérience dans le domaine du Web. Elle a créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Elle gère actuellement Niviti, une entreprise de services-conseils en animation de communauté web pour les décideurs d'entreprise.


Échangez avec Kim Auclair sur Twitter : @kimauclair

À propos de ce blogue

Entrepreneure passionnée, Kim Auclair a développé au fil des années une riche expérience dans le domaine du Web. Elle a créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Elle est actuellement présidente chez Niviti, une entreprise de services-conseils en création, animation et gestion de communauté Web pour les décideurs d'entreprise. Ayant pour but de vous faire découvrir différentes facettes de l'entrepreneuriat, Kim Auclair apporte, au travers de ce blogue, ses réflexions et opinions sur l'entrepreneuriat, le web et le mentorat.

Kim Auclair

Sur le même sujet

Les jeunes entrepreneurs à l'honneur avec François Hollande et Philippe Couillard : à qui la chance ?

Édition du 25 Octobre 2014 | GĂ©raldine Martin

Le 4 novembre, le président français François Hollande sera de passage à Montréal dans le cadre d'une visite ...

Des petits pains pour Harvard

Édition du 25 Octobre 2014 | Claudine HĂ©bert

La fièvre d'entreprendre commence tôt à Thetford Mines. William Côté, 13 ans, d'Adstock, dans ...

OPINION Pleins feux sur les start-ups de Montréal
Édition du 25 Octobre 2014 | Matthieu Charest
L'avenir par le Nord, oui, mais un peu plus tard
Édition du 25 Octobre 2014 | RenĂ© VĂ©zina
Des villes de bâtisseurs
Édition du 25 Octobre 2014 | Matthieu Charest
Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

Soigner sa e-réputation

Aujourd’hui, le web fait partie de notre mode de vie. Malgré tout le rapprochement, la flexibilité ...

Le hockey est de retour, parlons commandite!

C’est le 8 octobre! Sortez vos fanions, vos chandails et votre Coors Light, car la saison du Canadien débute ce soir.

Fonds de solidarité: quand le service à la clientèle commence par le respect du client

06/12/2013 | Jacques Nantel

Comme des milliers de Québécois, je possède une partie de mon REER dans le Fonds de ...