Est-ce qu'il faut avoir peur de la compétition?

Publié le 13/12/2012 à 09:04, mis à jour le 20/12/2012 à 09:27

Est-ce qu'il faut avoir peur de la compétition?

Publié le 13/12/2012 à 09:04, mis à jour le 20/12/2012 à 09:27

BLOGUE. Est-ce qu’il faut avoir peur de la compétition? Est-ce que c’est trop risqué d’essayer de percer un marché saturé ou presque ? Ces questions proviennent d'un article de Stéphane Guérin, fondateur de DashThis.  


J'ai trouvé intéressant de vous partager une réflexion à ce sujet. Elle est inspirée de l'article : What To Do When Someone Copies Your Startup.


Accepter ses concurrents est gagnant. 


Dans le secteur d’activité des médias sociaux, dont je fais partie,  il y en a de la compétition. Et vous savez quoi ? Même si c’est une contrainte qui me met un peu de pression, j'aime ça. Je la prend positivement et comme une alliée.  Cette pression de concurrence valide bien que le marché existe. Cette compétition me donne la motivation d’avancer. Elle me permet aussi de créer et de faire progresser mon entreprise autrement.


Que faites-vous, par exemple,  quand une personne vous laisse croire qu’elle veut copier votre idée ou l’a déjà fait ? Éprouvez-vous un sentiment de nervosité ? Avez-vous tendance à vouloir agir rapidement en lançant une nouvelle initiative ou un nouveau projet ?


Sachez qu'il est gagnant de contrôler ses émotions dans ce genre de situation, car cela pourrait vous coûter plus cher de vouloir toujours dépasser vos concurrents. En acceptant et respectant bien la compétiton, vous vous aidez en même temps. Plus précisément, les concurrents donnent de nouvelles idées, défient vos hypothèses et vous font voir autrement  les faiblesses de vos produits. Ils apportent également un aperçu de votre marché cible, des partenaires potentiels, etc.


Alors, est-il possible de percer dans un marché saturé ?


À mon avis, oui. Même si vous avez un concurrent qui fait la même chose que vous, ce qui vous différencie c'est votre culture d'entreprise. Vous devez donc la mettre en avant plan.


Et vous ? comment réagissez-vous face à la compétition ?


•••••••••••••••••••••••••


Ce blogue a pour but de vous faire découvrir différentes facettes de l'entrepreneuriat.


Entrepreneure passionnée, Kim Auclair a développé, au fil des ans, une riche expérience dans le domaine du Web. Elle a créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Elle gère actuellement Niviti, une entreprise de services-conseils en animation de communauté web pour les décideurs d'entreprise.


•••••••••••••••••••••••••


Désirez-vous en savoir plus sur la création, animation et gestion de communautés Web ? Je vous invite à consulter le blogue de mon entreprise, Niviti . Vous pouvez également échanger avec moi sur Twitter : @kimauclair

À propos de ce blogue

Entrepreneure passionnée, Kim Auclair a développé au fil des années une riche expérience dans le domaine du Web. Elle a créé entre autres, en 2005, MacQuébec, une communauté d'utilisateurs de produits Apple au Québec. Elle est actuellement présidente chez Niviti, une entreprise de services-conseils en création, animation et gestion de communauté Web pour les décideurs d'entreprise. Ayant pour but de vous faire découvrir différentes facettes de l'entrepreneuriat, Kim Auclair apporte, au travers de ce blogue, ses réflexions et opinions sur l'entrepreneuriat, le web et le mentorat.

Kim Auclair

Sur le même sujet

Endomondo : l'étoile montante de l'écosystème de start-ups de Copenhague

28/08/2014 | Julien Brault

On entend moins parler des start-ups de Copenhague que de celles de ses voisins comme Stockholm (Spotify) et Helsinki ...

Entreprendre au féminin: «Être généreux ne signifie pas être naïf» - Christiane Germain, du Groupe Germain Hospitalité

Édition du 30 Août 2014 | Fanny Bourel

Coprésidente du Groupe Germain Hospitalité, qui possède les hôtels ALT et les hôtels boutiques Le Germain, ...

Réagissez à cet article
 commentaires

Blogues similaires

En affaires, on ment plus souvent aux femmes

BLOGUE. Les femmes seraient perçues comme plus faciles à tromper. C'est pourquoi on leur mentirait plus.

ĂŠtes-vous fort ou utile?

Les parents savent de quoi je parle : Thomas le train est une locomotive utile!

Fonds de solidarité: quand le service à la clientèle commence par le respect du client

06/12/2013 | Jacques Nantel

Comme des milliers de Québécois, je possède une partie de mon REER dans le Fonds de ...