Toujours plus de maisons écoulées à plus d'1 million $

Publié le 12/12/2017 à 15:00

Toujours plus de maisons écoulées à plus d'1 million $

Publié le 12/12/2017 à 15:00

Que diriez-vous d’une villa en cadeau cette année pour Noël ? Bon, il vaut probablement mieux de réduire vos attentes, mais il est toujours permis de rêver.


Même si le marché immobilier de luxe au Québec ne s’apparente pas à celui des États-Unis, où l’on trouve des demeures en vente à plus de 100M$, chaque année plusieurs propriétés résidentielles se vendent quelques millions de dollars.


Le marché des millionnaires


À preuve, entre janvier et novembre 2017, pas moins de 1117 propriétés résidentielles (876 unifamiliales et 241 copropriétés) ont été vendues à plus de 1M$ au Québec selon les données publiées au Registre foncier et colligées par JLR.


Ce nombre surpasse de 33% celui de 2016 pour les mêmes mois. La croissance de ce marché se poursuit alors que l’année dernière une augmentation de 20% des transactions de plus de 1M$ avait été observée.


Avec la hausse des prix des habitations chaque année, de plus en plus de résidences entrent dans la catégorie des immeubles valant plus de 1M$. Par conséquent, le nombre de ventes dans cette catégorie tend à s’accroître.


Les somptueuses unifamiliales


Au total, 43 unifamiliales ont été transigées à plus de 3M$ au cours des 11 premiers mois de 2017. Parmi celles-ci, plusieurs sont situées à Westmount, dont les cinq plus chères.


La propriété unifamiliale vendue la plus chère cette année a été acquise pour la somme de 13,5M$. Le domaine comporte deux immeubles distincts côte à côte à Westmount. La deuxième demeure la plus chère a été achetée au coût de 8,3M$. Toujours situé à Westmount, le terrain couvre une superficie de 3602,6m2 selon l’évaluation municipale.


Les condos de luxe


Sur six copropriétés vendues plus de 3M$, quatre sont situées dans l’arrondissement Ville-Marie. La plus chère a été transigée à 5,25M$. Pour cette somme, le nouveau propriétaire a obtenu un condo mesurant 385m2 selon l’évaluation municipale et trois stationnements. Cette année, 2 copropriétés du Ritz-Carleton font partie des plus grosses transactions, celles-ci ont été achetées respectivement pour un peu plus de 5M$ et 4M$.


Les acheteurs étrangers


Les acquéreurs déclarant une adresse hors du Canada lors de la transaction d’une propriété représentent moins de 2% des acheteurs dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal. Dans le marché des propriétés de luxe, le constat diffère grandement. Ils constituent 9% des acquéreurs d’unifamiliales et de copropriétés vendues plus de 1M$.


Malgré leur forte augmentation en nombre au cours des 11 premiers mois de 2017 comparativement à la même période en 2016, la proportion d’acheteurs étrangers est demeurée similaire. 


À l’extérieur de Montréal


Seulement 11 % des propriétés transigées à plus d’un million de dollars étaient situées à l’extérieur de l’agglomération de Montréal. Parmi celles-ci, cinq ont été acquises pour plus de 3M$ dont trois étaient situées à Magog.


Dans le RMR de Québec, 21 demeures ont été vendues plus de 1M$, dont 16 unifamiliales et 5 copropriétés. La plus chère était située à Lac-Beauport et a été acquise pour un montant de 3,1M$


Poussé par la hausse des prix des résidences, le marché des habitations de 1M$ et plus est en constante croissance. Cette tendance devrait perdurer l’année prochaine étant donné la montée des prix marquée dans la région de Montréal là où la majorité des transactions de propriétés plus chères ont lieu.


Pour plus de détails, vous pouvez consulter le rapport « Les résidences de luxe vendues en 2017 ».


Lire mes autres blogues


Me suivre sur Twitter : @JFontaineJLR

À propos de ce blogue

Économiste chez JLR Solutions foncières, Joanie Fontaine analyse le marché immobilier et ses différentes composantes. Titulaire d’une maîtrise en économie, elle réalise des études statistiques à partir de la base de données de JLR comptant plus de 6,5 millions de transactions, en plus des rôles d’évaluation municipale, des permis de construction et des recensements de Statistique Canada. JLR est la seule entreprise au Québec à disposer de l’historique de toutes les transactions immobilières réalisées depuis 1986.www.jlr.ca

Joanie Fontaine

Sur le même sujet

Immobilier: les plus gros projets de condos livrés en 2017

14/05/2018 | Joanie Fontaine

Apprenez-en plus sur les condos vendus dans les projets tels que L'Avenue, Icône, Urbania et Evolo S.

Les mauvaises créances toujours en diminution au Québec

03/05/2018 | Joanie Fontaine

BLOGUE INVITÉ. Le nombre de délaissements au cours des 12 derniers mois a été 8% moins élevé que l'année précédente.