Télé numérique : Vidéotron reprend le dessus

Publié le 27/03/2012 à 14:41, mis à jour le 27/03/2012 à 19:59

Télé numérique : Vidéotron reprend le dessus

Publié le 27/03/2012 à 14:41, mis à jour le 27/03/2012 à 19:59

Un aperçu de l'interface d'Illico « nouvelle génération »

BLOGUE. Il aura fallu du temps, mais Vidéotron semble en voie de replacer son service de télé numérique Illico devant celui de Bell (Fibe) en termes de qualité.


En lançant Fibe il y a un peu plus de 18 mois, Bell avait donné un sérieux coup de vieux à Illico, qui ne respirait déjà pas la jeunesse.


Faisant appel à des terminaux plus modernes basés sur la technologie Windows Media de Microsoft, le service Bell Fibe donnait finalement l'impression d'avoir été conçu quelque part dans les années 2000, plutôt qu'à l'époque du Commodore 64 comme Illico.


Ce mardi, Vidéotron annonçait le lancement de son service Illico « nouvelle génération », qui laisse à son tour Fibe un peu en plan (mais moins). Vidéotron a investi 35 M$ dans le projet.


Précisons qu'il ne s'agit pas d'une révolution. La télé reste la télé. Mais on passe parfois tellement de temps devant que des trucs anodins comme une interface bien conçue et, surtout, un délai de réponse acceptable à nos commandes peuvent faire la différence.


PAGE SUIVANTE : BIENVENUE EN 2012


Sur le même sujet

Cossette premier fournisseur

Édition du 16 Août 2014 | Carole Le Hirez

La base de données Espace DATA développée par Groupe Constructo (TC Media) regorge d'informations sur les contrats ...

Sans-fil: l'arrivée de Québecor amputerait les cours de 10 % à 20 %

Édition du 02 Août 2014 | Dominique Beauchamp

Les titres des fournisseurs de services sans fil connaissent leur pire performance en cinq ans, avec un gain de 2,2 % ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Bombardier: le premier opérateur du CSeries recule

L’incertitude entourant la CSeries pousse le transporteur inaugural de l'avion à repousser le calendrier de livraisons.

Porter veut vendre son aérogare à l'aéroport Billy Bishop de Toronto

Porter chercherait à vendre le terminal et son bail, qui court jusqu'en 2032, pour 500 millions de dollars.

Construction: entente entérinée dans la division

13:26

L'Alliance syndicale entérine l'entente, sans la FTQ-Construction qui la rejette.