Le grand départ: Cap sur la 43ème Course Croisière EDHEC!

Publié le 11/04/2011 à 09:09, mis à jour le 12/04/2011 à 09:52

Le grand départ: Cap sur la 43ème Course Croisière EDHEC!

Publié le 11/04/2011 à 09:09, mis à jour le 12/04/2011 à 09:52

Par HEC Montréal Sailing Team

Les Affaires commandite l’équipe de HEC Montréal qui participe à la 43ième Course Croisière EDHEC, dans le nord de la France. Nous leur offrons donc ici l’occasion de raconter leur périple à bord de leur navire, le Tartane. La compétition se termine le 16 avril. Bonne chance!


Mercredi 6 Avril, 20h: Arrivée en fanfare à l’aéroport ! Tirés à quatre épingles avec notre équipement flambant neuf, nous étions fin prêt à affronter les flashs des appareils photos de nos sponsors et de nos supporters qui avaient fait le déplacement! Cela nous à tous fait très chaud au coeur de recevoir tant de soutien et d’encouragements! A ce moment là, une seule et unique idée nous animait: « Cette année le classement international est à nous !! »


Mercredi 6 Avril, 21h30: Une fois l’étape de l’enregistrement et de la célèbre bien que stressante pesée passée, nous nous devions de reprendre des forces et de partager un premier repas autour d’un met des plus gouteux! Verdict: un délicieux Burger King agrémenté de chants associatifs fédérateurs !


Mercredi 6 Avril, 23h25: Repus, nous prenons place dans l’avion. L'excitation du décollage commence à être palpable.Décollage qui ne se fait pas attendre!


Le vrombissement des moteurs se fait entendre, nos coeurs s’emballent au fur et à mesure que l’avion accélère ! L’avant de l’avion se lève, suivi du train arrière! C’est la libération, nous sommes partis! Nos joyeuses mines font plaisir à voir et sont révélatrices d’une chose: Bye Bye Montréal, Lorient here we are !


Jeudi 7 Avril, 12h10: Nous sommes enfin arrivés à l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle sous une température avoisinant les 26 degrés sous un soleil de plomb! Un comité de fidèles supporters attendait notre retour avec impatience afin de nous montrer leur soutien et de nous convoyer dans la capitale française.


Jeudi 7 Avril, 13h35: Une fois toutes les voitures récupérées et les nombreux remerciements effectués, nous avons pu visiter les richesses que nous offrait Paris. Avec nos yeux émerveillées de québécois, nous avons été conquis et charmés par la beauté de cette ville.


Jeudi 7 Avril, 19h02: Comme le veut la tradition et la générosité de nos cousins Français nous avons été convié à un repas plus que festif. Au menu, les mets les plus fins du terroir local étaient de mise: Vin rouge, fromages, charcuterie, pâtisseries,etc. Le tout fut apprécié sans modérations dans une ambiance chaleureuse et familiale. Dégustation qui mit nos papilles en éveil!


Vendredi 8 Avril, 6h30: Levée matinal pour le départ à destination de Lorient. Un sentiment d'excitation et de stress commence à se faire ressentir au fil des kilomètres parcourus. En effet, chacun d’entre nous prend conscience de l’importance de la compétition et de ses enjeux!


Vendredi 8 Avril, 14h36: Nous apercevons l’entrée de la «cité Eric Tabarly» du port de Lorient: scène de la 43ème Course Croisière EDHEC. Pour l’occasion, nous avions prévu une arrivée remarquée à base de vuvuzelas, de corne de brume et de chants !


Vendredi 8 Avril, 15h12: Nous découvrons avec joie et plaisir «Tartane», le bateau qui représentera notre équipage d’HEC MONTREAL-BLUE BRIDGE. Fraichement convoyé et remis à neuf par notre skipper Ronan JEHANNO, celui-ci arbore les couleurs de nos co-sponsors et de notre école.


Nous vous donnons rendez-vous dès demain pour le récit de notre première journée d’entrainement dans la baie Lorientaise. Entrainement qui commencera dès 10h du matin! Restez connectés!

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Votre rémunération augmente bien moins rapidement qu'au Canada

Il y a 23 minutes | lesaffaires.com

Le salaire des Québécois est celui qui croît le moins vite au pays.

Bourse: Wall Street hésite à rebondir une quatrième journée

Il y a 53 minutes | lesaffaires.com

Le marché boursier américain hésite à poursuivre son élan. Toronto est plombée par le pétrole.

Uni-Sélect remet graduellement le pied sur l'accélérateur

Édition du 20 Décembre 2014 | Dominique Beauchamp

Exclusif. Notre entrevue éditoriale avec Richard Roy, le pdg d'Uni-Sélect.