Jeudi 14 Avril: La journée sans vent!

Publié le 15/04/2011 à 16:16, mis à jour le 18/04/2011 à 19:35

Jeudi 14 Avril: La journée sans vent!

Publié le 15/04/2011 à 16:16, mis à jour le 18/04/2011 à 19:35

Par HEC Montréal Sailing Team

Les Affaires commandite l’équipe de HEC Montréal qui participe à la 43ème Course Croisière EDHEC, dans le nord de la France. Nous leur offrons donc ici l’occasion de raconter leur périple à bord de leur navire, le Tartane. La compétition se termine le 16 avril. Bonne chance!


Nous nous levons sous la brume lorientaise, les nuages sont omniprésents et le vent complètement absent. Toutefois, il n’y a aucunes annonces d’annulation de la part du comité d’organisation. Nous partons donc en mer suivi de nos commanditaires qui avaient fait le déplacement pour l’occasion. Afin de se rendre compte du niveau et de la beauté de la compétition, ces derniers n’ont pas hésité à louer un zodiak pour nous suivre. Armés de leurs appareils photos, ils nous ont soutenu tout au long de la journée.


Bertrand DELMER va nous relater cette journée de compétition riche en rebondissements.


Bertrand DELMER, numéro 2: « Cette journée s’est divisée en 2 manches. La première a commencé avec un départ orienté à gauche, spécialité de notre skipper. Nous avons rapidement pris de l’avance, cependant au premier virement de bord, le vent a faibli ce qui a joué en notre défaveur. Nous avons donc perdu de vu la tête de la course, à tel point qu’au passage de la première bouée nous étions à la 25ème place. Gros coup sur le moral des troupes. Mais nous laissant pas abattre, nous avons réussi à faire une remontée fantastique sous le vent après le passage de la deuxième bouée. Notre skipper a encore jouer de son talent en entreprenant ce qu’il appelle une «une cuillère à droite» qui mystifia une quinzaine d’équipage. Nous passons donc la ligne d’arrivée à la 12ème position, ce qui semble insatisfaisant à la vue de notre classement général. Cependant, nos principaux rivaux restèrent derrière nous. Après avoir prit le temps de rapidement grignoter, nous repartons pour une deuxième manche qui s’annonce décisive pour notre classement. A l’instar de la première manche, le scénario fut exactement le même avec un passage difficile aux deux première bouée. Toutefois, fort de la ruse de notre skipper, ce dernier a opté pour une stratégie originale qui fut payante. Nous avons été chercher la houle prêt des côtes, ce qui a permis de remonté sous spi l’ensemble du peloton de tête pour franchir la lignée d’arrivée en 9ème position. C’est avec joie qu’au retour des ces régates, nous sommes actuellement en 5ème position au classement général et en 1er position au classement international. Cela place notre équipage comme une des références de cette Course Croisière Edhec.»


Cette journée fut très stressante mais les résultats qui en sont ressortis sont plus que satisfaisants. C’est demain que tout se jouera pour ce dernier jour de course avant une hypothétique finale.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

10 choses Ă  savoir mardi

08:12 | Gaële Fontaine et Yannick Clérouin

Septembre, pire mois de la Bourse, Apple veut gérer votre portefeuille, un voyage dans l'espace pour traders...

Sur LesAffaires cette semaine: Couche-Tard, Le ChĂąteau et Descartes Systems

Couche-Tard et Descartes devraient afficher une bonne croissance, mais dans les deux cas, la clé reste les acquisitions.

Pas envie de bosser? J'ai un truc génial pour vous!

BLOGUE. Vous avez une tonne de choses Ă  faire au travail. Et pas le coeur de vous y mettre. Pas de panique!