Élections Québec 2012: Pharma-Québec pour économiser sur le prix des médicaments

Publié le 21/08/2012 à 13:56, mis à jour le 21/08/2012 à 14:03

Élections Québec 2012: Pharma-Québec pour économiser sur le prix des médicaments

Publié le 21/08/2012 à 13:56, mis à jour le 21/08/2012 à 14:03

Nous le savons, la santé occupe une place croissante dans le budget du gouvernement québécois et cela n’ira sûrement pas en diminuant avec le vieillissement de la population. C’est pour cette raison que Québec solidaire a pris l’engagement de mettre sur pied une nouvelle société publique, Pharma-Québec, qui permettrait à l’État d’économiser de manière marquée sur le prix des médicaments qui, depuis 1985, a contribué à près du quart (23,8 %) de l’augmentation des dépenses en santé du Québec.


Les médicaments comptent pour pas moins de 19,6% des dépenses totales en santé au Québec, alors que ce pourcentage était de 8,3 % en 1985 et que l’actuelle moyenne canadienne est, elle, de 16,2%. La preuve n’est plus à faire, les médicaments coûtent trop cher au Québec, même par rapport aux autres provinces canadiennes. Voilà un autre dossier où il faut se tenir debout, cette fois, devant les compagnies pharmaceutiques.


Pharma-Québec aurait pour but premier d’être un pôle d’achat groupé de médicaments. En ce moment, les hôpitaux et les pharmacies achètent tous leurs médicaments séparément. L’important volume d’achat de Pharma-Québec permettrait de négocier avec les compagnies pharmaceutiques une baisse marquée de l’ensemble de la facture. Par ailleurs, c’est le ministère de la Santé qui détermine quels médicaments sont remboursés par l’assurance-maladie ainsi que les prix de référence. Les assureurs privés suivent par la suite ces barèmes. Si les prix payés par l’État diminuent, tous les prix diminuent.


En deuxième lieu, Pharma-Québec aurait pour mandat de développer nos capacités publiques de production de médicaments pour éviter les pénuries et diminuer encore davantage la facture.


Comme troisième axe, cette société d’État s’impliquerait également dans la recherche pharmaceutique pour innover et créer de l’emploi alors que de nombreuses firmes pharmaceutiques réduisent leurs activités au Québec.


Pharma-Québec s’inspire largement de l’expérience vécue en Nouvelle-Zélande. En 1993, le gouvernement de ce pays a créé Pharmac, une agence unique et consolidée d’achat de médicaments. Comme cela arriverait au Québec, le pouvoir de négociation de cette agence lui a permis d’offrir les médicaments efficaces à meilleur prix tout en respectant les politiques de brevet. Grâce à Pharmac, l’augmentation du coût des médicaments prescrits en Nouvelle-Zélande a été de 0,15 % par année entre 1993 et 2009, alors qu’au Québec cette augmentation était de 10,9 % par année pendant la même période.


Québec solidaire évalue qu’en mettant sur pied Pharma-Québec et en remplaçant le régime hybride public-privé d’assurance-médicaments par un régime universel entièrement public, le Québec pourrait réaliser près de 2,7 milliards $ d’économies nettes. Curieux que ceux et que celles qui affirment s’alarmer de l’état des Finances publiques laissent passer de tels moyens de réduire les coûts de santé !


-----


LesAffaires.com offre une tribune à chaque parti politique pour faire connaître leur vision économique. François Saillant représente Québec solidaire. Il est candidat dans Rosemont. Il agit depuis 33 ans comme coordonnateur et porte-parole du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), un regroupement de défense des droits des locataires et de promotion du logement social. Au cours des dernières années, il a aussi été un des porte-parole de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics.


 

Sur le même sujet

Péladeau doit vendre ses actions de Québecor, dit Legault

09/03/2014

Le chef de la CAQ a fourbi ses armes et a carrément remis en question l'indépendance de l'empire médiatique.

L'événement le plus médiatisé de 2012 au Québec est...

Mis à jour le 19/12/2012

L'élection d'un gouvernement minoritaire péquiste a été la nouvelle la plus ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Un groupe de défense des consommateurs à la défense de leurs chaînes locales

Mis à jour le 22/08/2014 | La Presse Canadienne

Un groupe de défense des consommateurs à la défense de leurs chaînes locales menacées par une proposition du CRTC.

Leonardo DiCaprio visite les sables bitumineux

L'acteur Leonardo DiCaprio est la plus récente vedette à visiter les exploitations de sables bitumineux albertains.

Les Bourses sans élan après des propos sans surprise de Yellen

22/08/2014 | AFP

Il y avait peu de mouvements autant à Toronto qu'à New York.