Lendemain d'élection: les leçons à retenir

Publié le 07/05/2012 à 07:48, mis à jour le 07/05/2012 à 08:26

Lendemain d'élection: les leçons à retenir

Publié le 07/05/2012 à 07:48, mis à jour le 07/05/2012 à 08:26

Par François Barrière

BLOGUE. Dans le coin gauche, François Hollande, premier président français socialiste en 17 ans. Deuxième puissance économique européenne, mais dont le boulet fiscal atteint maintenant 1717 milliards d'euros.


Dans le coin droit la Grèce, qui vient de faire rentrer à la fois néo-nazie et gauche radicale. En pleine crise économique, ce pays vient de faire un pied de nez aux bonzes européens en pénalisant socialistes et centristes qui avait négocié le dernier pacte fiscal. 


L'aspirant, les Pays-Bas dont l'extrême droite vient de faire tomber le gouvernement et qui rentre dans le ring électoral cet automne.


Au tapis et pansant leurs blessures, l'Italie, le Portugal, l'Espagne et l'Irlande.


L'arbitre est une Allemande dont il reste moins d'un an à son contrat et dont les décisions sont fortement critiquées.


Question 1 - Y a-t'il un leader dans la salle ?


Question 2 - Qui blâmer ?


Question 3 - Est-ce que ce virus pourrait traverser l'Atlantique ?


Nous entrons clairement dans une période stratégique pour l’Union européenne et pour la croissance mondiale. L’instabilité de ce matin sur les marchés boursiers n’en est qu’un timide aperçu.


Il serait facile de blâmer des électeurs qui sont allés flirter avec les extrêmes, mais n’oublions pas que nombre de ces gouvernements sont gérés par le centre depuis de nombreuses années sans succès. C’est souvent le cas des politiques qui tirent un peu trop la couverture sur eux pour leur propre confort.


Sur le même sujet

Introduction historique du salaire minimum en Allemagne

03/07/2014

Les législateurs allemands ont adopté jeudi avec une forte majorité l'introduction d'un salaire minimum.

Quand l'Allemagne s'éveillera...

Mis à jour le 03/11/2013

ANALYSE - Au plus fort de la crise de l'euro, l'Allemagne d'Angela Merkel a fait preuve d'un leadership ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Les acquisitions, une force positive pour la Bourse

Tant que les taux seront bas et que les sociétés auront du capital à déployer, les transactions stimuleront les cours.

Mooney: pourquoi je reste positif à long terme envers la Bourse

Édition du 13 Septembre 2014 | Bernard Mooney

En dépit des manchettes négatives et des craintes géopolitiques, il ne faut jamais oublier le portrait global.

Sondage: Comment juger de la qualité d'un pdg?

Édition du 13 Septembre 2014 | Marie-Claude Morin

Le concours PDG de l’année – Les Affaires prend un nouvel élan cette année. Non seulement devient-il un événement annuel