Communication interne : faites comme Facebook

Publié le 27/08/2018 à 14:06

Communication interne : faites comme Facebook

Publié le 27/08/2018 à 14:06

Infolettres, courriels, intranet, vidéos…comment faire pour que vos employés s’intéressent, lisent ou regardent les communications internes de l’entreprise alors qu’ils sont eux-mêmes submergés par des communications de nature personnelle ?


« Avez-vous songé à leur envoyer l’info sous forme de texto? » suggère Alexandre Gravel, fondateur chez Toast Studio, une agence de marketing de contenu. Cet expert en communication animera la formation Rédigez avec impact : pour que vos communications internes se démarquent en contexte de surinformation, présentée par les Événements les Affaires le 18 octobre, à Montréal. Notez que M. Gravel sera accompagné d’un invité qui viendra partager des expériences de communication interne qu’il a eues dans de grandes entreprises.


Adoptez les techniques des réseaux sociaux


Aujourd’hui, pour gagner l’intérêt des employés, les entreprises doivent lutter contre une foule d’informations provenant des réseaux sociaux. « Si elles veulent attirer l’attention de leurs employés, elles n’ont pas le choix d’opter, elles aussi, pour des formats similaires aux techniques de communication qui stimulent l’intérêt de leurs employés, notamment les textos, les messageries instantanées », explique Alexandre Gravel.


Même Facebook, ajoute-t-il, a lancé récemment Facebook Workplace, la version entreprise de sa plateforme pour permettre aux organisations de mieux communiquer avec leurs employés. « Une plateforme au sein de laquelle Facebook reprend très volontairement les mêmes codes des réseaux sociaux personnels », souligne le formateur.


Les équipes des communications internes doivent développer le réflexe d’adopter les mêmes techniques qu’elles utilisent pour communiquer avec le grand public. Elles doivent, dit-il, utiliser les mêmes codes, structurer leurs propos, et surtout saisir dès le départ l’essentiel du ou des messages qu’elles veulent transmettre afin d’adresser leur contenu au bon public cible. « Que ce soit dans une moyenne ou grande entreprise, les employés n’ont pas tous les mêmes besoins et attentes en matière d’informations », insiste M. Gravel.


formation com interne


Que veulent savoir les employés ?


Actuellement, constate ce formateur qui compte près de 20 ans d’expérience en marketing de contenu, il y a encore une grande majorité d’entreprises dont le département de communication interne ne s’interroge pas suffisamment sur la bonne façon de communiquer avec les employés. Ou plutôt, la direction ne leur fournit pas suffisamment d’outils pour obtenir l’information.


Combien d’organisations, indique-t-il, publient encore un journal ou une infolettre de 10 à 20 pages sans avoir demandé au préalable à leurs employés les sujets et les informations qui les intéressent? Alexandre Gravel cite en exemple un de ses clients, une grande institution, qui a récemment revu sa politique de conformité. Le document, en soi, comprend une vingtaine de pages. « Au lieu de le faire parvenir en entier à l’ensemble des employés, nous avons décliné l’information en plusieurs résumés d’une page en adaptant le contenu en fonction des divers départements de l’organisation. Chaque employé a ainsi reçu la nouvelle politique en fonction de ses tâches. »


« En somme, conclut-il, la grande erreur que commettent plusieurs équipes de communication interne, c’est d’être encore largement préoccupées par le message que souhaite diffuser l’entreprise au lieu de concentrer leurs efforts sur les informations que veulent recevoir les employés. »


 


À propos de ce blogue

En coulisses est le blogue des Événements Les Affaires. Nous vous proposons un accès privilégié aux meilleures pratiques de la communauté d’affaires québécoises qui sont partagées lors de nos conférences. Chaque semaine, nous discutons avec certains des gestionnaires qui ont accepté d’être conférenciers à nos événements, afin de vous présenter des idées concrètes pour vous aider dans votre réflexion et répondre à vos préoccupations d'affaires.