Les Affaires au Skoll Social Entrepreneurship Forum: vos croyances vous nuisent-elles?

Publié le 14/04/2015 à 17:14

Les Affaires au Skoll Social Entrepreneurship Forum: vos croyances vous nuisent-elles?

Publié le 14/04/2015 à 17:14

Desmond Tutu est conférencier d'ouverture au Skoll Forum

BLOGUE. Comme entrepreneur, comme gestionnaire,utilisons-nous nos croyances pour avancer laissons-nous nos croyances nous enfermer dans des idées reçues?


C’est le thème de la 12 e édition du Skoll World Forum on Social Entrepreneurship qui se tient actuellement à Oxford, en Angleterre. Comment déconstruire les croyances qui nous nuisent? Celles qui nous mènent à ériger des murs plutôt qu’à bâtir des ponts.


Le Skoll Forum débute demain. J’y serai toute la semaine. Vous pouvez suivre ce qu’on y dira, et me suivre, sur Twitter grâce au mot-clic #SkollWF.


Nos croyances (belief) nous aident souvent à déplacer des montagnes. Mais elles peuvent aussi se transformer en préjugés qui nous mènent à exclure, à brimer, à punir. Elles nous conduisent alors vers l’aveuglement.


Pendant le Skoll World Forum, les 1000 conférenciers et participants exploreront les croyances qui habitent et mobilisent les entrepreneurs sociaux.


Celles, bien sûr, qui les incitent à vouloir un monde plus juste. C’est pourquoi les entrepreneurs sociaux s’attaquent à des problèmes sociaux et environnementaux. Mais, il faut prendre garde de sanctifier les entrepreneurs sociaux. Ils ont, eux aussi, leur côté sombre. Leurs croyances peuvent les amener à refuser de collaborer avec certains acteurs du monde « traditionnel», à se méfier d’eux. À refuser certaines alliances, guidés par des préjugés. Peut-être à investir certaines entreprises ou certains dirigeants de motivations qu’ils n’ont pas. Bref, à maintenir, parfois agrandir, le fossé existant entre l’économie traditionnelle et l’entrepreneuriat social.


Le thème de Skoll ne s’applique pas qu’aux entrepreneurs sociaux.Il s’applique aux entrepreneurs de tous les secteurs. Combien d’entreprises, ou de secteurs au complet, ont transformé des croyances en « tabous corporatifs »? Un « tabou corporatif » c’est une croyance, une idée, qu’on refuse de remettre en question, parce qu’on s’imagine qu’elle est essentielle à l’entreprise. Que l’entreprise, ou le secteur, ne pourrait fonctionner autrement. « Les tabous corporatifs », nous empêchent de bouger, de nous adapter. Ils maintiennent le statu quo, ils nous empêchent d’aller vers les autres, ils nous isolent. Il faut les déconstruire. Tout comme les participants de Skoll tenteront de déconstruire leurs propres croyances lorsque celles-ci les marginalisent et nuisent à leurs projets et à leur mission.
Et vous,. vos croyances nuisent-elles parfois à vos projets ou à votre mission?


 


 


 

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueuse au journal Les Affaires et a dirigé le magazine Commerce pendant sept ans. Elle est régulièrement invitée à commenter l'actualité économique dans les médias. Auteure de trois livres (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi et J'ai perdu ma montre au fond du lac), elle emploie son énergie débordante à transmettre sa passion du monde des affaires et de l'économie. «Le fil de Diane» vous aidera à trouver votre chemin à travers la masse d'informations économiques disponibles sur Internet.

Diane Bérard

Blogues similaires

Propulser les régions en misant sur les hubs innovants

Édition du 23 Septembre 2017 | René Vézina

CHRONIQUE. Le vendredi 15 septembre, on inaugurait à Magog le Quartier de l'innovation, un lieu consacré aux ...

Le casse-tête du minerai de fer

Édition du 23 Septembre 2017 | François Pouliot

Le Plan Nord est un plan mort, disaient certains. Après quelques années de déprime, voilà que le secteur minier ...

Bref éloge de l'audace

22/09/2017 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Une vertu malheureusement trop rare, et pourtant ô combien précieuse pour voler de succès en succès au travail.