La taxe d'Obama sur les grandes banques en 3 clics

Publié le 19/01/2010 à 11:13

La taxe d'Obama sur les grandes banques en 3 clics

Publié le 19/01/2010 à 11:13

Les grandes banques américaines n'ont pas l'intention de se laisse "tondre" par Obama. Un article du Wall Street Journal nous apprend aujourd'hui qu'elles vont recruter un juriste de la Cour Suprême pour qu'il lobby pour elles et tue dans l'oeuf cette loi injuste qui consisterai à taxer les banques dont les actifs consolidés sont supérieurs à 50 milliards. Raison invoquée: cela les désavantagera face à leurs concurrents plus petits. Le blogue Naked Capitalism explore ce qui motive les banques à monter ainsi aux barricades:


1-elles sont habituées à avoir ce qu'elles veulent et tiennent à ce qu'il en reste ainsi;


2- elles ne trouvent pas cette taxe si sévère mais celle-ci établierait un précédent et pourrait ouvrir la porte à d'autres mesures de contrôle;


3- pour faire du bruit , ce qui paradoxalement aidera Obama qui pourra ainsi montrer les dents et s'attirer la sympathie des Américains. Après " beaucoup de bruit pour rien", la taxe tombera aux oubliettes et on passera à autre chose. Scénario où les deux clans gagnent!


Dans son blogue sur la crise financière , Baseline Scenario, James Kwax expique pourquoi cette taxe n'est pas assez sévère et il rappelle qu'au cours de la dernière décennie l'écart entre les conditions accordées aux grandes banques américaines et aux plus petites s'est creusé en faveur des grandes.


En affaires, comme dans la vie, le plus intéressant n'est pas de connaître les gestes des différents acteurs mais de comprendre pourquoi ils sont posés.


 


 

À propos de ce blogue

Diane Bérard est chroniqueuse au journal Les Affaires et a dirigé le magazine Commerce pendant sept ans. Elle est régulièrement invitée à commenter l'actualité économique dans les médias. Auteure de trois livres (Deux filles le mercredi soir, Les fous du roi et J'ai perdu ma montre au fond du lac), elle emploie son énergie débordante à transmettre sa passion du monde des affaires et de l'économie. «Le fil de Diane» vous aidera à trouver votre chemin à travers la masse d'informations économiques disponibles sur Internet.

Diane Bérard

Sur le même sujet

Une crise économique? Pas si vite

13/03/2018 | Catherine Charron

L'alarme a retenti: un important risque économique menace notre pays. Des nuances s'imposent, selon la Banque Nationale.

Dur réveil pour ceux qui parient contre Amazon

BLOGUE INVITÉ. Vendre à découvert un titre simplement parce qu'il semble cher est un pari risqué.

Blogues similaires

Les salutations de Jacques Ménard... ainsi que les miennes

Édition du 30 Juin 2018 | René Vézina

CHRONIQUE. C'est vraiment la fin d'une époque chez BMO Groupe financier, Québec... et le début d'une nouvelle. ...

Hockey : ces titres peuvent-ils la mettre dedans ?

Édition du 22 Septembre 2018 | François Pouliot

CHRONIQUE. Les matchs hors concours sont lancés et la saison approche à grands pas. Alors que les pools ...

La musique vous rend-elle plus productif?

19/09/2018 | Olivier Schmouker

BLOGUE. La plupart du temps, elle nous aide à travailler «vite et bien», selon une étude.