Les deux ingénieurs québécois aux antipodes


Édition du 09 Février 2019

ANALYSE. À part la Caisse de dépôt en tant qu'actionnaire majeur, les ingénieurs québécois SNC-Lavalin et Groupe WSP Global n'ont rien en commun.
Leurs destinées sont au contraire aux antipodes.
SNC-Lavalin (SNC, 36,82 $) perd la confiance des analystes ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


À la une

CDPQ : des enjeux de gouvernance font ombrage aux bons résultats

21/02/2019 | Daniel Germain

Les déboires de la filiale Otéra Capital ouvrent la voie à une réflexion plus large.

Michael Sabia à la défense de SNC-Lavalin

21/02/2019 | Stéphane Rolland

« C’est important de comprendre l’ampleur du changement qu’il y a eu dans cette société», rappelle-t-il.

La Caisse échappe aux pertes

21/02/2019 | Stéphane Rolland

La Caisse a affiché un rendement de 4,2% en 2018, malgré une année difficile sur les marchés boursiers mondiaux.