«CGI offre un point d'entrée intéressant sur un horizon de 2 à 5 ans» - Christine Décarie, gestionnaire de portefeuille chez Groupe Investors

Publié le 22/12/2012 à 00:00

«CGI offre un point d'entrée intéressant sur un horizon de 2 à 5 ans» - Christine Décarie, gestionnaire de portefeuille chez Groupe Investors

Publié le 22/12/2012 à 00:00

Décrivez-nous votre philosophie d'investissement en quelques mots.

Je cherche de la croissance à un prix raisonnable. Je préfère les entreprises au premier ou au deuxième rang de leur secteur. J'accorde une importance particulière aux dirigeants. Par rapport à deux entreprises d'un même secteur, la direction peut faire la différence entre celle qui est rentable et celle qui ne l'est pas. Je prends également en compte l'évaluation du titre.

Quelles occasions de placement avez-vous sur votre écran radar ?

CGI offre un point d'entrée intéressant sur un horizon de 2 à 5 ans. La performance de Logica, sa plus récente acquisition, souffre du contexte économique difficile en Europe, mais ce devrait être temporaire. CGI prévoit déjà que le bénéfice croîtra de 25 % à 30 % en 2013 grâce à la transaction. J'adhère à cette thèse, et je crois que le marché sous-estime le potentiel de Logica.

Quel secteur offre des occasions intéressantes actuellement ?

Les entreprises du secteur industriel nord-américain sont moins cycliques qu'il y a 15 ans. Grâce aux nouvelles technologies, elles ont un meilleur contrôle de leurs stocks. Elles ressentent moins de pression sur leurs marges pour écouler leurs produits lors des faiblesses économiques. En comparaison, les titres technologiques sont plus chers pour des marges comparables, tandis que leur portefeuille de produits devient désuet beaucoup plus rapidement.

Quelles données les investisseurs devraient-ils surveiller en ce moment ?

Il y a de l'incertitude quant à l'économie chinoise. Pour le début de l'année 2013, je crois qu'on pourrait être surpris par la vigueur de sa croissance. Certains analystes et économistes entrevoient un ralentissement de la croissance à 7 % [elle était de 7,4 % au troisième trimestre], mais je crois qu'on pourrait observer des niveaux de l'ordre 8 % à 9 % l'an prochain.

CV

Christine Décarie, CFA, est vice-présidente et directrice de la recherche du Groupe Investors, où elle travaille depuis 1999. Elle est diplômée en commerce de l'Université McGill.

De 5 % à 50 %

Lorsque CGI a acheté le fournisseur de services d'informatique en nuage AMS en 2004, ses revenus récurrents représentaient 5 % de son chiffre d'affaires. En six ans, cette proportion est passée à 50 %. C'est l'exemple qu'a donné le pdg, Michael Roach, en demandant aux investisseurs d'êtres patients à l'égard de Logica lors d'une conférence téléphonique avec les analystes.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Les marchés doivent-ils craindre l'Ebola?

BLOGUE. L'épidémie actuelle d'Ebola est la plus importante depuis la découverte du virus en 1976. Au-delà de la tragédie humaine, quels sont les impacts financiers et économiques?

Des résultats qui supportent la reprise boursière

15:02 | Jean Gagnon

La reprise des marchés boursiers après la volatilité du début du mois d’octobre a ...

Bourse: Toronto et New York ferment au vert

16:39 | AFP

Les marchés boursiers ont poursuivi leur ascension, aidés par les bons résultats ...