Après le cidre de glace, le cidre de feu

Publié le 22/09/2012 à 00:00

Après le cidre de glace, le cidre de feu

Publié le 22/09/2012 à 00:00

En 1994, Norman Lamontagne, de Dunham, en Estrie, a eu l'idée de faire bouillir du jus de pomme et de le laisser fermenter. Sans le savoir, il venait d'inventer le cidre de feu. Une appellation sur le point d'être reconnue.

Contrairement au cidre de glace, vous ne trouverez aucune bouteille portant l'inscription « Cidre de feu » à la SAQ. Ce produit n'existe pas encore aux yeux de la loi, mais ça changera cet automne. En effet, « à la suite de la demande de l'association des Cidriculteurs artisans du Québec, le projet de Règlement modifiant le Règlement sur le cidre et les autres boissons alcooliques à base de pommes a été modifié pour permettre, notamment, de développer et de commercialiser ce nouveau produit », explique dans un courriel Jean-Pierre D'Auteuil, responsable des relations médias au ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation.

Le projet de Règlement devrait être soumis prochainement au Conseil des ministres pour approbation. Cette modification permettra aux producteurs de commercialiser ce produit à la Société des alcools, sous la dénomination de « Cidre de feu ». Le cidre de feu y est actuellement commercialisé dans la catégorie des cidres apéritifs.

Une bonne nouvelle pour ceux qui exploitent aujourd'hui l'invention de Norman Lamontagne.

« Le cidre de feu, c'est la pierre angulaire de notre développement », affirme Anouschka Bouchard, une des quatre actionnaires d'Union Libre. Cette PME a été créée en 2010 avec l'acquisition de Cidrerie Fleurs de Pommiers, qui avait racheté la technologie de Norman Lamontagne en 1996.

Mme Bouchard détient 50% d'Union Libre avec son mari François Busque, qui poursuit sa carrière de directeur des ventes ailleurs. L'autre couple actionnaire est formé de Rémi Filion et de Martine St-Onge ; M. Filion est actif dans Union Libre, tandis que Mme St-Onge mène une carrière de directrice de production dans une usine de chocolat. Ils ont tous les quatre de 38 à 40 ans.

Produit du terroir

En 2010, les deux couples ont acquis la Cidrerie Fleurs de Pommiers, qui comprend une terre de 30 hectares (300000 m2) à Dunham, sur laquelle poussaient des pommiers dont le propriétaire tirait du cidre de glace.

« Nous avons investi 250 000$ pour acquérir de l'équipement et refaire le branding et le packaging afin d'actualiser l'image de produit du terroir », explique Mme Bouchard. Ce nouveau design a d'ailleurs valu à Union Libre une médaille d'argent à l'International Cider Challenge, tenu en Angleterre.

Union Libre continue de produire du cidre pétillant et du cidre de glace. La PME, qui compte de 2 à 30 employés selon la saison, doublera à 30 000 bouteilles sa production de cidre toutes catégories en 2012, comparativement à l'an dernier. « Nous investirons un autre montant de 250000$ le printemps prochain pour doubler encore notre production », ajoute M. Filion. Pour financer ses projets, Union Libre emprunte à Financement agricole Canada.

« Notre cidre de feu sera offert dans les SAQ dès cet automne, assure MmeBouchard, dont le père, Léon, a été directeur adjoint d'agences de la SAQ. Et nous avons commencé depuis peu à développer le marché de la restauration. » Union Libre vend son élixir à son verger et dans des foires alimentaires. L'entreprise a de plus signé une entente avec un agent qui commencera probablement à vendre son cidre en Chine l'an prochain.

Après avoir planté sa vigne l'an dernier, la PME des Cantons-de-l'Est fera sa première vendange expérimentale cet automne. Les quatre propriétaires, qui ont bénéficié des conseils de leur voisin, Charles-Henri de Coussergues, du vignoble de l'Orpailleur, n'ont pas encore décidé s'ils opteront pour la vendange tardive (vin blanc plus liquoreux) ou pour le vin de glace (raisin pressé gelé).

À suivre dans cette section


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Comment les gilets jaunes pourraient changer la France

14/12/2018 | François Normand

ANALYSE - Les gilets jaunes sont le symptôme d'un malaise profond. Et cela va bien au-delà du pouvoir d'achat.

Bourse : les gagnants et perdants de la semaine

14/12/2018 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres qui ont le plus marqué la semaine? Facebook, Lululemon, Bombardier et... un producteur de mari.

10 choses à savoir cette fin de semaine

15/12/2018 | Alain McKenna

Le nombre de fumeurs aux États-Unis atteint un creux historique, 127 pays comptent bannir le plastique jetable...