Déficit Zéro - Retourner aux études sans se ruiner

Publié le 27/02/2013 à 14:45, mis à jour le 11/10/2013 à 08:00



Le droit d’étudier ne concerne pas uniquement les jeunes. En effet, plusieurs travailleurs rêvent secrètement de retourner aux études. Dans certains cas, le retour aux études nous oblige à envisager une réduction de travail. Comment faire pour financer ce projet qui, de toute évidence, sera bénéfique puisqu’une formation c’est un investissement? Laquelle des options choisir entre le RAP d’une partie de notre REER, la marge de crédit étudiante, les prêts et bourses, et un emprunt personnel? La démarche d’Olivier est inspirante et sera bénéfique pour quiconque hésite encore!


Voyez toute le cheminement d'Olivier dans «Déficit Zéro», une émission éducative sur les finances personnelles diffusée sur les ondes de Télé-Québec et animée par notre chroniqueur René Vézina.


Chaque semaine, vous trouverez sur LesAffaires.com les capsules-conseils de René Vézina. Vous pourrez également lire sur notre site des articles pratiques sur le thème de l’émission de la semaine.


Vous pouvez revoir le contenu intégral de l’émission Retourner aux études sans se ruiner sur le site de Télé-Québec.


>>> Lire aussi notre article Comment préparer financièrement une année sabbatique


>>> Pour consulter notre section Déficit Zéro



lesaffaires.com

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

Quels sont les titres qui ont marqué l'actualité boursière? Surprise: l'un d'entre-eux n'aura pu faire mieux que SNC.

Faut-il mettre fin au fractionnement de revenu de pension?

Cette mesure fiscale exclusive aux retraités cache des coûts appelés à grimper.

Le fractionnement de revenu, une stratégie claire-obscure

Un lecteur s’interroge sur le fractionnement de revenu de retraite. Première d’une paire de chroniques.