Ford s'allie avec Amazon pour faire communiquer voitures et maisons connectées

Publié le 05/01/2016 à 14:58

Ford s'allie avec Amazon pour faire communiquer voitures et maisons connectées

Publié le 05/01/2016 à 14:58

Par AFP

Le président et chef de la direction de Ford, Mark Fields. (Photo: Bloomberg)

Le constructeur automobile américain Ford veut faire communiquer ses voitures avec les maisons connectées, grâce notamment à une alliance avec le géant de la distribution en ligne Amazon, ainsi qu'avec des drones.


«Les chercheurs de Ford développent des moyens de relier les voitures connectées et les maisons connectées», a indiqué mardi le patron du constructeur, Mark Fields, lors d'une conférence de presse à Las Vegas à la veille de l'ouverture au public du salon d'électronique grand public CES. «Aujourd'hui, nous annonçons que nous travaillons avec Amazon pour relier nos véhicules avec (l'assistant vocal virtuel) Alexa et le hub pour maison connectée Echo.»


Echo est un appareil électronique de la forme d'un cylindre noir vertical, combinant un haut-parleur à 360 degrés et un assistant personnel à commande vocale, Alexa, capable de répondre à des questions sur les prévisions météo ou les dernières nouvelles, mais aussi de contrôler des objets connectés dans la maison. 


Amazon l'avait lancé en novembre 2014, au départ avec un nombre restreint de clients sur invitation. Les chiffres de ventes ne sont pas divulgués, mais l'accueil a été suffisamment positif pour que la commercialisation soit élargie au grand public fin juin 2015. 


Mark Fields et le vice-président d'Amazon Greg Hart, qui l'a rejoint sur scène, ont expliqué mardi que l'alliance allait permettre d'utiliser Echo et Alexa pour communiquer avec sa voiture depuis la maison, afin de la démarrer ou déverrouiller à distance et de vérifier le niveau de carburant ou de charge de la batterie électrique par exemple, mais aussi de commander des objets connectés de la maison depuis sa voiture, que ce soit pour éteindre la lumière ou ouvrir la porte du garage. 


La fonctionnalité devrait être disponible «plus tard cette année» pour les propriétaires de véhicules équipés du système de connectivité embarqué Sync. Aujourd'hui 15 millions d'entre eux sont déjà sur les routes dans le monde, et ce chiffre devrait atteindre 43 millions d'ici 2020, a noté Mark Fields. 


Outre la maison, Ford veut aussi faire communiquer ses voitures avec des drones: Mark Fields a également évoqué mardi une alliance avec le fabricant de drones DJI dans le cadre d'un concours pour développeurs. l'objectif est la mise en place d'un système où la voiture et le drone échangent des informations en vue d'inspecter les zones touchées par des catastrophes naturelles et d'accélérer ainsi la vitesse de réaction des secours. 


Ford a parallèlement indiqué mardi que la nouvelle version de Sync (Sync 3), qui équipera ses véhicules à partir de cette année, sera compatibles avec Apple CarPlay et Android Auto de Google, deux systèmes permettant d'intégrer toutes les fonctionnalités de son smartphone au système électronique de la voiture. 


Le constructeur n'a en revanche pas confirmé des rumeurs de partenariat avec Google dans les voitures sans chauffeur. 


«Nous continuerons de travailler avec d'autres» acteurs, y compris «sur des véhicules autonomes afin de fournir des transports comme un service», s'est contenté d'indiquer Mark Fields. 


«Nous sommes très sérieux chez Ford sur les véhicules autonomes», a-t-il insisté, soulignant que le groupe comptait tripler cette année sa flotte de voitures sans chauffeur utilisées pour des tests aux États-Unis, pour la porter à 30 voitures.

Sur le même sujet

Si une cause est perdue d'avance, passez votre tour

Édition du 28 Novembre 2015 | Martin Jolicoeur

VITRINE DU DÉTAIL. Malgré tout ce qui s'écrit concernant la richesse des mégadonnées (big data), certaines ...

Amazon, Google et Facebook devant le Parlement européen

11/11/2015 | AFP

Amazon et dix autres sociétés seront entendues par les parlementaires européens lundi prochain.

OPINION Amazon ouvre une vraie librairie
03/11/2015
10 choses à savoir mardi
27/10/2015 | Yannick Clerouin, Julien Abadie, Gaele Fontaine
TJX Companies, ou comment se protéger du commerce électronique
Édition du 24 Octobre 2015 | Pierre-Olivier Langevin

À la une

Quand les peurs irrationnelles deviennent un risque

ANALYSE. Les peurs irrationnelles sont légion. Il faut les combattre, car elles nuisent aux investisseurs.

CreativeMornings: quel type de crise faut-il pour changer?

29/07/2016 | Diane Bérard

BLOGUE.Malgré les crises, les individus et les organisations résistent au changement. Changer exige plus qu'une recette.

Ces stades qui gangrènent les fonds publics

09:00 | Matthieu Charest

Investir des fonds publics dans un stade de sport professionnel est une très mauvaise idée. Et les exemples pleuvent.