Au Japon, des funérailles pour les chiens robots hors d'usage

Publié le 26/04/2018 à 07:51

Au Japon, des funérailles pour les chiens robots hors d'usage

Publié le 26/04/2018 à 07:51

Par AFP

Encens et sutra récité par un moine: les rituels de funérailles traditionnelles sont respectés, mais ce n'est pas à un être humain que l'on dit adieu ce jeudi dans un temple de l'est de Tokyo, c'est à une centaine de chiens robots.


Alignés devant le coeur du temple pluricentenaire de Kofukuji de la ville d'Isumi (préfecture de Chiba), les 114 robots sont de vieux modèles du célèbre chien AIBO lancé par Sony en 1999. Hors d'usage et sans possibilité de réparation, ils ont dû être mis au rebut par leurs propriétaires.


La fumée de l'encens emplit le temple pendant qu'un moine récite des sutras, priant pour une transition paisible des âmes des défunts.


Seule entorse à la tradition, un petit robot, bien vivant celui-là, explique ce qui attend les chiens après la cérémonie.


Les propriétaires ne sont pas présents, mais chacun a envoyé une lettre indiquant le nom de son ancien animal de compagnie, et racontant des souvenirs partagés avec lui.


«Je me sens soulagé de savoir qu'il y aura une prière pour mon AIBO», selon une de ces lettres, tandis que dans une autre, un propriétaire a écrit: «J'ai pleuré lorsque j'ai pris la décision de lui dire adieu», ajoutant, «s'il-vous-plait, aidez d'autres AIBOs».


Les funérailles achevées, les chiens sont précautionneusement rangés dans du papier-bulle et des cartons, direction les locaux de A FUN, une société spécialisée dans la réparation de produits électroniques +vintage+.


Leurs parties encore fonctionnelles serviront de stock de pièces détachées pour redonner vie à d'autres robots cassés.


C'est A FUN qui organise ces funérailles collectives et plus de 800 modèles d'AIBO ont déjà eu droit à leur cérémonie. 


Conscience


«Il y a beaucoup de personnes qui nous envoient leur robot parce que je pense que ça les apaise de faire don de leur corps plutôt que de le jeter comme une simple machine», explique Nobuyuki Norimatsu, son dirigeant.


Pour Bungen Oi, le moine du temple, ces cérémonies ne sont pas du tout absurdes. «L'essence du bouddisme habite toute chose. (...) Même les machines ont une conscience alors c'est pour cela qu'on pratique cette cérémonie», explique-t-il à l'AFP.


AIBO a été le premier robot domestique capable de développer une certaine personnalité. Sony a lancé la première génération en juin 1999 et le petit chien a connu un succès immédiat. Le premier lot de 3.000 exemplaires s'est arraché en moins de 20 minutes, malgré un prix élevé de 250 000 yens (près de 3000$) l'exemplaire.


Au fil des années, plus de 150.000 chiens ont été écoulés. Mais en 2006, confronté à des difficultés financières, Sony a cessé de fabriquer le robot AIBO. Le groupe a maintenu une "clinique" de réparation ouverte jusqu'en 2014, avant de la fermer elle-aussi, laissant les maîtres de ces chiens sans secours en cas de problème.


À leur grand soulagement, des anciens ingénieurs du groupe ont pris le relai en créant A FUN.


Si en janvier dernier, Sony a dévoilé une nouvelle version de son célèbre robot chien, connecté et dopé cette fois à l'intelligence artificielle, il n'a pas relancé la réparation de son ancêtre du vingtième siècle.

À suivre dans cette section


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

Sur le même sujet

La guerre en Asie est-elle inévitable?

17/11/2018 | François Normand

ANALYSE - Les similitudes entre l'Europe en 1914 et l'Asie de l'Est en 2018 sont troublantes. Voici pourquoi.

Le truc fou de Yusaku Maezawa pour travailler moins, mais mieux!

12/10/2018 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Pour vous, voici le secret de l'incroyable réussite du milliardaire japonais et PDG de Start Today...

À la une

10 choses à savoir mardi

Il y a 59 minutes | Alain McKenna

Des coquerelles pour mettre fin aux déchets. Amazon qui avale Target. Un rebond boursier comme en 2016 à l'horizon?

Êtes-vous au bord du burn-out?

BLOGUE. Voici un moyen simple et précis de vous en faire une idée juste.

Industrie pétrolière: Éric Girard réplique à son collègue albertain

«Les gens n'en veulent pas de pipeline — et nous sommes élus pour représenter les gens.»