11 secondes, c'est le temps accordé à la lecture d'un CV

Publié le 23/04/2014 à 11:25

11 secondes, c'est le temps accordé à la lecture d'un CV

Publié le 23/04/2014 à 11:25

Par Olivier Schmouker

80% des CV sont rejetés en un rien de temps. Photo: DR

Les CV étant aujourd'hui électroniques, il est aisé de savoir comment les traitent leurs destinataires, à savoir les employeurs. C'est ainsi que le site Web d'emplois Workopolis a découvert que près de 60% des employeurs canadiens ne consacrent pas plus de 11 secondes aux CV qu'ils consultent en ligne ou via des applications. Un temps de lecture continuellement en baisse depuis trois années.


Ce n'est pas tout. Près de 80% des CV ne survivent pas à cette première lecture. C'est-à-dire que les employeurs se font une idée définitive et négative du CV consulté en un rien de temps. «Onze secondes, c’est très court. Et c'est tout ce dont dispose le candidat pour faire bonne impression», souligne Sylvie Doré, directrice, ventes et expérience client, de Workopolis.


En général, un employeur présélectionne deux CV pour chaque tranche de 10 CV consultés. Et les CV présélectionnés sont consultés 25% plus longtemps que ceux qui sont immédiatement rejetés, ce qui est somme toute guère plus. Du coup, même les CV des candidats a priori intéressants ont très peu de temps pour vraiment sortir du lot.


«Voilà pourquoi nous avons tenu à regarder ce qui permettait véritablement d'attirer l'attention des employeurs. Ce qui nous a permis de mettre au jour quatre conseils pratiques destinés à ceux qui ne sont pas recommandés par un employé ou qui ne connaissent personne au sein de l'entreprise», dit Mme Doré.


Conseils pour que votre CV survive aux 11 secondes


• Votre CV ne devrait pas débuter par un long paragraphe expliquant ce que vous recherchez. Dressez plutôt une liste de vos compétences et expliquez ce que vous avez à offrir à l'employeur visé.


• Faites des phrases courtes et ayez recours aux listes à puces pour faciliter la lecture de votre CV.


• Fournissez tous les détails pertinents dans votre historique de travail, y compris les dates de début et de fin, en ordre chronologique inverse.


• Relisez-vous! Une bête erreur d’orthographe peut vous nuire gravement.


 

À suivre dans cette section


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

Votre boss nuit-il à votre bonheur?

15/10/2018 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Tout dépend de son style de leadership. S'il agit en «petit boss», gare aux dégâts. Mais s'il agit en coach,...

Le truc fou de Yusaku Maezawa pour travailler moins, mais mieux!

12/10/2018 | Olivier Schmouker

BLOGUE. Pour vous, voici le secret de l'incroyable réussite du milliardaire japonais et PDG de Start Today...

À la une

Les entreprises doivent payer plus cher pour réduire les déchets

17/10/2018 | François Normand

Le Canada abrite 0,5% de la population, mais il contribue à 2 % des déchets municipaux produits dans le monde.

Et si la croissance verte était une utopie?

17/10/2018 | François Normand

BALADO - Le développement durable ne fonctionne pas, car la consommation de ressources continue d'augmenter.

Bourse: après une séance incertaine Wall Street ferme en retrait

Mis à jour le 17/10/2018 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. « Le marché des actions est en train de s’ajuster au changement de politique monétaire »