Groupe maritime Verreault : contre vents et marées


Édition du 09 Mars 2016

Redoutable femme d'affaires, la Gaspésienne Denise Verreault pilote depuis 33 ans le chantier naval fondé en 1956 par son père, le capitaine Borromée Verreault, à Les Méchins, dans le Bas-Saint-Laurent. Aujourd'hui, le Groupe maritime Verreault est à un tournant de son histoire, car il s'apprête à s'attaquer au marché international des grands navires.


«Quand on n'avance pas, on recule !» lance la patronne du Groupe maritime Verreault. Et Denise Verreault ne se contente pas d'avancer ; elle veut faire faire un bond de géant à son chantier naval pour lui permettre d'accueillir la quasi-totalité des gros bateaux naviguant dans l'Atlantique Nord. Une stratégie qui doublerait sa taille en plus de propulser le groupe parmi les grands chantiers navals de l'est du Canada.


Ce projet est à l'image de cette femme d'affaires gaspésienne bien connue du Québec inc. : très ambitieux. L'entreprise veut investir 50 millions de dollars - 14 M$ ont déjà été dépensés - pour doubler d'ici trois ans la capacité de sa cale sèche, qui figure déjà parmi les plus importantes de la côte est canadienne. Les travaux à Les Méchins devraient débuter à la fin de 2016.


Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Chantier Davie décroche le plus gros contrat fédéral de son histoire

« C’est enfin la stabilité », a réagi le porte-parole de l’entreprise, Frédérik Boisvert.

Ottawa signe un contrat de 610M$ avec Davie

Davie devra tout de même mettre à pied 200 des 400 emplois actuels restants.

À la une

Les «turbulences» aux États-Unis sont une occasion pour le Canada, selon Mitch Garber

Voici le plan de match du président du conseil d'Investir au Canada pour attirer davantage d'investisseurs étrangers.

Bourse: Wall Street termine sur une note négative

Mis à jour à 17:00 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La séance était très hésitante entre la faiblesse du secteur de l’énergie, le repli de grands noms.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture mardi

06:54 | LesAffaires.com et AFP

«Les facteurs baissiers sont nombreux.»