Philippe Starck sur un projet «révolutionnaire» d'Apple ?

Publié le 13/04/2012 à 15:32, mis à jour le 13/04/2012 à 17:00

Philippe Starck sur un projet «révolutionnaire» d'Apple ?

Publié le 13/04/2012 à 15:32, mis à jour le 13/04/2012 à 17:00

Par AFP

Le designer français Philippe Starck a annoncé vendredi sur France Info qu'il collaborait avec le groupe informatique américain Apple à un projet "révolutionnaire" qui verrait le jour dans huit mois.


"En effet, il y a un gros projet ensemble qui va sortir dans huit mois", avait déclaré le matin même le designer dans l'émission "Tout et son contraire".


Invoquant le "culte du secret religieux" de la firme californienne, il s'est refusé à tout autre détail, si ce n'est pour parler d'un projet "assez révolutionnaire (...) si ce n'est très".


Le groupe Apple, contacté par l'AFP, a démenti ces propos en soirée.


Philippe Starck, qui a relooké hôtels, restaurants, brosses à dent ou même la dernière carte de transport parisienne Navigo, a révélé avoir régulièrement rencontré en Californie Steve Jobs, le légendaire fondateur d'Apple décédé en octobre dernier.


"Pendant sept ans, je suis venu le voir une fois par mois à Palo Alto et d'ailleurs j'y vais lundi, parce que même s'il est mort, maintenant je vais voir sa femme. On aimait bien parler ensemble de choses intéressantes", a-t-il confié.


Le designer a par ailleurs annoncé concevoir actuellement un restaurant en plein marché aux puces parisien, à Saint-Ouen (banlieue nord).

À suivre dans cette section

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Diaporama boursier: les gagnants et perdants de juillet

Qui sont les gagnants et les perdants du dernier mois en Bourse. Visionnez notre diaporama pour un tour d'horizon.

Est-ce la correction tant attendue?

La correction tant attendue se pointe, mais trois stratèges gardent le cap.

Allergan accuse Valeant et sa partenaire de délit d'initié

01/08/2014

La poursuite vise Valeant Pharmaceuticals International et le fonds spéculatif new-yorkais Pershing Square Capital.