Solaire: Pékin porte plainte contre les États-Unis devant l'OMC

Publié le 15/08/2018 à 08:31

Solaire: Pékin porte plainte contre les États-Unis devant l'OMC

Publié le 15/08/2018 à 08:31

Par AFP

Shanghai se dresse derrière un «champ» de panneaux solaires. [Photo: 123RF]

Pékin a porté plainte auprès de l'OMC au sujet des droits de douane américains sur les panneaux solaires importés de Chine et les subventions accordées par les Etats-Unis à leurs fabricants, à l'heure où s'exacerbe la guerre commerciale entre les deux puissances. 


La Chine a déposé mardi une plainte contre les Etats-Unis dans ce dossier du solaire auprès de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), selon un communiqué du ministère chinois du Commerce.


Le président américain Donald Trump a approuvé en janvier des «droits de sauvegarde» sur des panneaux solaires chinois, des taxes dégressives destinées à être imposées sur quatre ans. Pékin avait alors déjà exprimé son «ferme mécontentement».


«Tout en adoptant des mesures protectionnistes contre des produits photovoltaïques importés, les Etats-Unis fournissent des subventions à la production sur leur sol d'articles photovoltaïques ou relevant d'autres énergies renouvelables», s'est indigné le ministère chinois dans un communiqué mis en ligne mardi.


Ces subventions offrent un avantage injustifié aux firmes américaines et «nuisent aux droits et intérêts légitimes des entreprises chinoises dans les énergies renouvelables», poursuit-il. 


Pékin assure désormais suspecter ces mesures américaines de violer les règles commerciales internationales et se dit résolu à se tourner vers le mécanisme de règlement des différends de l'OMC pour défendre ses intérêts.


Les droits de douane imposés par l'administration Trump n'ont pas été unanimement salués par l'industrie américaine du solaire, beaucoup estimant qu'ils allaient contribuer à faire disparaître aux Etats-Unis des milliers d'emplois dépendant des panneaux chinois bon marché.


Les importations de cellules photovoltaïques chinoises à prix cassés ont permis à la génération d'électricité provenant du solaire de tripler entre 2012 et 2016. 


Mais elles ont également fait plonger les prix moyens de 60%, amenant la plupart des fabricants américains à cesser leur production ou à se déclarer en faillite, avait rappelé en janvier le Représentant américain au commerce (USTR) Robert Lighthizer.


Ce dernier avait accusé la Chine de recourir à des mesures incitatives, subventions, rabais fiscaux et mesures douanières pour accroître sa production photovoltaïque, et que les fabricants chinois avaient de façon répétée tenté d'échapper aux droits de douane américains en faisant transiter leurs produits par des pays tiers.


 


image

Gestion de l'innovation

Jeudi 20 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

ROI Marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier

À la une

Entreprises québécoises: comment se conformer au RGPD?

Édition du 22 Septembre 2018 | Jean-François Venne

L’entrée en vigueur, en mai 2018, du Règlement général sur la protection des données (RGPD) dans l’Union européenne...

America inc. exhorte Trump à garder le Canada dans l'ALÉNA

19/09/2018 | François Normand

Les poids lourds d’America Inc. demandent aussi trois choses aux négociateurs.

ALÉNA: encore du travail avant de parvenir à un accord entre Washington et Ottawa

19/09/2018 | AFP

Beaucoup de travail reste à faire au cours des discussions de haut niveau qui ont repris mercredi à Washington.