Bombardier La Pocatière: rejet massif de la nouvelle offre patronale

Publié le 22/11/2012 à 06:16, mis à jour le 11/10/2013 à 15:20

Bombardier La Pocatière: rejet massif de la nouvelle offre patronale

Publié le 22/11/2012 à 06:16, mis à jour le 11/10/2013 à 15:20

Par La Presse Canadienne

Les travailleurs en grève de Bombardier La Pocatière ont rejeté, mercredi soir, dans une proportion de 89,6% l'offre globale, qualifiée de finale, qui leur avait été remise par l'employeur la semaine dernière.


Les résultats de cette assemblée générale spéciale ont été publiés dans un communiqué syndical, très tôt jeudi.


En grève depuis le premier novembre dernier, les 330 employés syndiqués sont sans contrat de travail depuis le 30 septembre 2011.


Ils avaient voté en faveur du débrayage le 27 octobre dans une proportion de 95,5%t.


Selon le syndicat affilié à la CSN, la sous-traitance est l'enjeu majeur du conflit.


La rétroactivité portant sur l'année de convention collective écoulée causerait également problème. Tout comme la récupération des contributions des travailleurs au REÉR collectif et leur transfert à Bâtirente CSN.

Sur le même sujet

Corruption chez Bombardier?: le CA doit clarifier l'affaire

BLOGUE. Nous avons de nouveaux détails sur les allégations de corruption chez Bombardier.Le CA doit clarifier l'affaire.

Bombardier: allégations de corruption en Corée du Sud

29/01/2015 | AFP

Bombardier est ciblée par des allégations de corruption dans un projet de métro en Corée du Sud, selon Radio-Canada.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Après 10 ans, Thierry Vandal quitte son poste à la tête d'Hydro-Québec

Les raisons de son départ ne sont pas connues. Il restera en poste jusqu'au 1er mai.

Le pétrole bondit dans l'espoir d'une baisse de l'offre américaine

30/01/2015 | AFP

Le prix du pétrole a bondi de près de quatre dollars vendredi à New York, des ...

L'ex-président de la SAQ prend la tête d'Uniprix

30/01/2015 | Martin Jolicoeur

L’ex-président de la Société des alcools du Québec (SAQ), Philippe Duval, devient président du Groupe Uniprix.