ALÉNA: le négociateur pour le Québec minimise la dernière salve de Trump

Publié le 13/02/2018 à 11:06

ALÉNA: le négociateur pour le Québec minimise la dernière salve de Trump

Publié le 13/02/2018 à 11:06

La plus récente salve du président américain Donald Trump à l'endroit du Canada n'envenimera pas les discussions visant à moderniser l'Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA), croit le négociateur du Québec dans ce dossier, Raymond Bachand.


Selon l'ex-ministre québécois des Finances, les «sorties spectaculaires» font partie de la personnalité du 45e locataire de la Maison-Blanche, a-t-il estimé, mardi, en marge d'un événement organisé par le Conseil du patronat du Québec (CPQ).


La veille, en dévoilant son plan sur les infrastructures, M. Trump s'était une fois de plus plaint des pratiques commerciales canadiennes et avait menacé d'établir une taxe sur les importations internationales, ravivant les craintes qu'il puisse imposer de nouveaux tarifs douaniers.


Au cours d'une mêlée de presse, M. Bachand a qualifié ces critiques de «tactiques de négociation» au moment où les États-Unis, le Canada et le Mexique tentent de s'entendre sur une nouvelle mouture de l'ALÉNA.


À son avis, les faits parlent en faveur du traité tripartite. De plus, les sénateurs, gouverneurs et gens d'affaires américains se mobilisent de plus en plus pour défendre le traité de libre-échange entré en vigueur en 1994.


La modernisation de l'ALÉNA est «difficile» a convenu M. Bachand, qui s'attend à ce que les négociations continuent de progresser. Celui-ci serait surpris d'un retrait des États-Unis.


De plus, avec les élections de mi-mandat qui auront lieu en novembre au sud de la frontière, le dossier pourrait devenir un enjeu politique à certains endroits, a souligné M. Bachand, rappelant que près de 9,5 millions d'emplois américains dépendaient du commerce avec le Canada.


L'ex-ministre des Finances participait à un forum sur les relations commerciales transfrontalières en compagnie du négociateur-chef du Québec dans la renégociation de l'Accord économique et commercial global avec l'Union européenne, Pierre Marc Johnson.


 


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre


image

Intelligence artificielle

Mercredi 05 décembre


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Science des données

Mardi 12 février

Sur le même sujet

Ottawa imposera sa taxe carbone aux provinces récalcitrantes

23/10/2018 | AFP

« À partir de l’an prochain, on ne pourra plus polluer gratuitement au Canada », a dit Justin Trudeau.

Les ventes en gros reculent de 0,3% au Québec en août

Les ventes plus faibles dans le sous-secteur des produits alimentaires, des boissons et du tabac explique le recul.

À la une

Encore 21 mois au marché haussier?

BLOGUE. Cinq indicateurs manquent à l'appel pour déclencher le signal de marché baissier de Bank of America.

Le secret d'une bonne gestion: éviter les oeufs brouillés!

23/10/2018 | Karl Moore

BLOGUE INVITÉ. La tâche d’un haut dirigeant est de savoir reconnaître une bonne stratégie au moment opportun.

Quel salaire faut-il pour acheter un logement à Montréal?

23/10/2018 | Daniel Germain

Le «vrai monde» aurait du mal à devenir propriétaire près d’une station de métro. Nous avons fait quelques calculs.