Un premier extrait du film sur Steve Jobs est en ligne

Publié le 24/01/2013 à 16:47, mis à jour le 24/01/2013 à 17:19

Un premier extrait du film sur Steve Jobs est en ligne

Publié le 24/01/2013 à 16:47, mis à jour le 24/01/2013 à 17:19

Par lesaffaires.com

Ashton Kutcher, dans la peau d'un jeune Steve Jobs.

JOBS, le très attendu film indépendant produit sur la vie de Steve Jobs, sera présenté pour une première fois demain, à l’occasion du Sundance Film Festival.


L’acteur américain, Ashton Kutcher, a été choisi pour tenir le rôle du fondateur d'Apple, décédé l’année dernière des suites d’un cancer du pancréas.


Le film, réalisé par Joshua Michael Stern, écrit par Matthew Whitely et produit par Mark Hulme, doit être présenté en salle à compter du 19 avril prochain. D’ici là,  pourquoi ne pas regarder un extrait du film, d'un peu plus d'une minute, diffusé aujourd'hui sur le site de ETonline.com.


On y voit Steve Jobs en intense discussion avec Steve Wozniak, interprété par l’acteur, Josh Gad. L'extrait se termine ainsi: «Personne ne veut acheter un ordinateur», dit Wazniak. Ce à quoi Steve Jobs réplique : «Comment peut-on savoir si les gens en veulent, s’ils n’en ont encore jamais vu?!» Délicieux.

Sur le même sujet

Apple: Tim Cook, fier d'ĂŞtre homosexuel

30/10/2014

Le PDG d'Apple sort du placard: «je considère le fait d'être homosexuel comme le plus grand don que Dieu m'a fait.»

Apple en discussion pour vendre des produits en Iran

29/10/2014 | AFP

Le groupe informatique américain Apple a eu des contacts préliminaires avec des distributeurs en Iran au ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Le huard perd beaucoup de plumes

Il y a 18 minutes | lesaffaires.com

Le devise canadienne connaît sa pire baisse en cours de séance depuis 2011.

La correction évitée, comment terminerons-nous l'année?

10:49 | Jean Gagnon

À l’échelle mondiale, la correction boursière a été évitée de peu en octobre. Que nous réserve le reste de l'année?

Le co-fondateur d'Android quitte Google

11:42 | AFP

Andy Rubin avait intégré Google en 2005, quand le groupe internet avait racheté Android, alors une petite startup.