Trump : un beau cas d'anti-leadership


Édition du 28 Octobre 2017

Il y aura bientôt un an que Donald Trump a été élu à la présidence des États-Unis. À l'époque, j'avais dans ces pages comparé sa victoire à une OPA hostile sur le pays. J'avais suggéré que son étrange victoire ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Mi-mandat: autopsie de la «défaite» républicaine

13/11/2018 | François Normand

BALADO - Les résultats parlent d'eux-mêmes: Donald Trump aura plus de difficultés à se faire réélire en 2020.

Pourquoi Donald Trump est affaibli

09/11/2018 | François Normand

ANALYSE - Mi-mandat: le président Trump a perdu des plumes et la probabilité qu’il soit réélu en 2020 a diminué.

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

Quelle entreprise a vu la valeur de son action dégringoler de 36,98% en cinq jours?

Que nous réservent les 10 prochaines années en Bourse?

BLOGUE INVITÉ. Nous sommes d’avis que les marchés boursiers offriront des rendements intéressants, mais plus modestes.

L'Action de grâce arrive tôt en Bourse

BLOGUE. Les investisseurs en mal de bonne nouvelles ont eu droit à une véritable superfecta pour terminer la semaine.