Martin Shkreli, paria de l'Amérique, jugé coupable mais échappe au pire

Publié le 04/08/2017 à 16:27

Martin Shkreli, paria de l'Amérique, jugé coupable mais échappe au pire

Publié le 04/08/2017 à 16:27

Par AFP

L'entrepreneur de la pharmacie et financier Martin Shkreli a été déclaré coupable vendredi de trois des huit chefs d'accusation l'ayant visé dans son procès pour fraude et manipulations, mais a été relaxé des accusations les plus graves.


Le trentenaire était devenu l'une des personnalités les plus haïes aux Etats-Unis après avoir multiplié par 50 le prix d'un médicament destiné aux séropositifs, en septembre 2015, une décision qui n'avait pas de rapport avec les faits jugés vendredi.


A l'issue d'un mois de débats devant un tribunal fédéral de Brooklyn, M. Shkreli a été déclaré coupable de fraude sur les titres de deux fonds d'investissement alternatifs (hedge funds) dont il était le gérant, MSMB Capital Management et MSMB Healthcare Management.


Il a également été reconnu coupable d'avoir manipulé les actions du laboratoire pharmaceutique qu'il avait créé, Retrophin, les utilisant pour renflouer les deux fonds d'investissement, a indiqué à l'AFP un porte-parole de la procureure fédérale de Brooklyn, Bridget Rohde.


Pour autant, il a été relaxé de cinq des huit chefs d'accusation, dont l'un retenait sa volonté supposée d'avoir voulu tromper les investisseurs de Retrophin.


A la sortie du tribunal, Martin Shkreli a déclaré que ses avocats et lui étaient "ravis" de cette décision.


"Le jury a dit que Retrophin n'avait pas été escroqué dans cette affaire", a expliqué celui qui risque 20 ans de prison. Sa peine sera prononcée ultérieurement.

À suivre dans cette section


image

Forum TI DevOps

Mercredi 12 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 18 septembre


image

Gestion de l'innovation

Mercredi 19 septembre


image

Objectif Nord

Mardi 25 septembre


image

Gestion du changement

Mercredi 03 octobre


image

Marché du cannabis

Mercredi 10 octobre


image

Expérience client

Mercredi 14 novembre


image

Communication interne

Mardi 27 novembre


image

Gestion de la formation

Mercredi 05 décembre

À la une

Washington saisit l'OMC contre le Canada

15:34 | AFP

Pour contester les mesures prises en représailles aux taxes américaines sur l'acier et l'aluminium.

Crypto: la Régie autorise le tarif dissuasif d'Hydro-Québec

Mis à jour à 15:17 | Julien Arsenault, PC

Hydro-Québec pourra imposer un tarif dissuasif aux mineurs de cryptomonnaies, comme le Bitcoin, et promoteurs de ...

Uber cible d'une enquête pour discriminations sexuelles

15:07 | AFP

Le groupe américain Uber fait l'objet d'une enquête aux Etats-Unis sur des accusations de discriminations ...