Devise : du plomb dans l’aile pour le huard

Publié le 15/02/2013 à 16:11, mis à jour le 15/02/2013 à 16:45

Devise : du plomb dans l’aile pour le huard

Publié le 15/02/2013 à 16:11, mis à jour le 15/02/2013 à 16:45

Par lesaffaires.com

Le dollar canadien a perdu des plumes aujourd’hui face à la devise américaine, une conséquence d’une contreperformance des fabricants canadiens qui ont vu leurs ventes diminuer de 3,1 % en décembre, la plus forte baisse depuis 2009 selon Statistique Canada.


À 15h30, la valeur du huard s’établissait à 0,9938 dollar américain, son plus bas niveau depuis le 2 août 2012.


La devise s’est affaiblie par rapport à la plupart des grandes devises. «C’est la conséquence des ventes misérables du secteur manufacturier canadien», affirme Camilla Sutton, Stratège en devises à la Banque Scotia.


Les ventes des fabricants canadiens se sont élevés à 48 G$, soit un milliard de moins que le mois précédent. C’est pire que les prévisions les plus pessimistes émises par les analystes interrogés par l’agence financière Bloomberg.


En raison de forts vents de face, le huard pourrait ne pas retourner à la parité de si tôt. Les signes d’un ralentissement de l’économie canadienne s’accumulent. Le secteur de l’immobilier ralentit un partout au pays. Contre toute attente, l’emploi a reculé en janvier. Et la Banque du Canada a revu à la baisse ses prévisions de croissance. Dans la foulée, l'institution a dissipé tous les doutes quant à une éventuelle hausse du taux directeur.


Selon les analystes de la Banque Nationale, le dollar canadien est surévalué de 10 % par rapport à sa contrepartie américaine. Rien de moins.


 

Sur le même sujet

L'inflation fait rebondir le huard

La remontée de l'inflation en octobre relance le débat sur une éventuelle hausse des taux au pays.

Comment l'investisseur doit ĂŞtre fait pour la Bourse!

Édition du 15 Novembre 2014 | Bernard Mooney

BLOGUE. Une récente chronique publiée le 25 octobre («Et si les humains n'étaient pas faits pour la Bourse») a ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Sabia dénonce l'obsession pour les rendements à court terme

Mis à jour le 26/11/2014 | La Presse Canadienne

L'obsession des rendements à court terme contribue à la volatilité de l'économie mondiale, dénonce Michael Sabia.

Immobilier: l'accessibilité à la propriété à son mieux en quatre ans au Québec

26/11/2014 | lesaffaires.com

Le segment des copropriétés a connu l'amélioration la plus marquée, en raison de l'abondance de l'offre.

L'immobilier stagne au Québec mais reprendra de la vigueur en 2015

26/11/2014 | Denis Lalonde

La SCHL constate une stagnation de l'immobilier à Montréal, ce qui n'empêchera pas les prix de progresser d'ici 2016.