Un administrateur envisage de racheter les vĂȘtements de surf Billabong

Publié le 19/11/2012 à 15:53

Un administrateur envisage de racheter les vĂȘtements de surf Billabong

Publié le 19/11/2012 à 15:53

Par AFP

Un administrateur de la marque de vêtements de surf Billabong, le directeur pour la région Amérique Paul Naude, envisage de racheter le groupe, d'après un communiqué du groupe publié lundi.


Billabong International "a reçu une notification de la part de Paul Naude lui indiquant qu'il se mettait temporairement en retrait de ses fonctions d'administrateur et président des Amériques afin d'étudier la possibilité de mettre en avant un rachat par endettement de l'entreprise", indique le communiqué.


"M. Naude a prévenu (la direction) qu'il entendait ouvrir des discussions" avec des banquiers ou des investisseurs pour étudier le montage financier potentiel d'une telle opération, à la fois par endettement et par échange d'actions, ajoute le communiqué.


La décision de M. Naude "n'a pas été sollicitée par le conseil d'administration de Billabong" et M. Naude agit de façon "indépendante", précise le communiqué.


Le conseil d'administration de Billabong a donné son accord à M. Naude pour étudier cette opération mais à condition qu'il respecte "certains protocoles, de façon à s'assurer que les intérêts de l'entreprise et des actionnaires sont protégés", a conclu le communiqué.


La crise européenne, la difficile relance économique aux Etats-Unis et la cherté du dollar australien ont plombé Billabong, qui a essuyé une perte nette de 275,6 millions AUD sur l'exercice 2011/2012 clos en juin, contre un bénéfice de 119,1 millions l'année précédente.


En octobre, le fonds d'investissement américain TPG International LLC avait retiré une offre de reprise de 694,5 millions de dollars australiens (551 millions d'euros) sur le groupe, provoquant un plongeon de l'action de Billabong.


Un autre fonds, Bain Capital, qui a fait la fortune du candidat républicain malheureux à la présidentielle américaine Mitt Romney, avait déjà jeté l'éponge le mois précédent.

Sur le même sujet

Une panne du site internet de Best Buy frustre les clients du Black Friday

Une dĂ©fectuositĂ© du site web empĂȘcherait les clients de profiter des rabais annuels.

Si une cause est perdue d'avance, passez votre tour

Édition du 28 Novembre 2015 | Martin Jolicoeur

VITRINE DU DÉTAIL. MalgrĂ© tout ce qui s'Ă©crit concernant la richesse des mĂ©gadonnĂ©es (big data), certaines ...

À la une

Conjuguer jeune famille, maison et retraite

Édition du 13 Février 2016 | Propos recueillis par Daniel Germain

N.D.L.R. Êtes-vous en voie d'atteindre l'indĂ©pendance financiĂšre Ă  votre retraite ? Chaque semaine, nous vous ...

Des assurances VIP pour vos biens de luxe

08/02/2016 | Jean-François Venne

Comment assure-t-on ses bouteilles de PĂ©trus et sa collection de montres de luxe?

La diplomatie commerciale du Canada nuit Ă  nos entreprises

ANALYSE. Pourquoi le Canada devrait s'inspirer de Washington, Paris ou Rome dans la conquĂȘte de marchĂ©s Ă©trangers.