Starbucks veut ouvrir un nombre record de cafés au Québec

Publié le 26/02/2013 à 09:09, mis à jour le 26/02/2013 à 16:47

Starbucks veut ouvrir un nombre record de cafés au Québec

Publié le 26/02/2013 à 09:09, mis à jour le 26/02/2013 à 16:47

Par Martin Jolicoeur

Un nouveau café de l'enseigne Starbucks a ouvert il y a quelques semaines, sur la rue Peel, au centre-ville de Montréal. (Photo: Martin Jolicoeur, LesAffaires.com)

Le géant américain du café Starbucks tente de rattraper le temps perdu au Québec en multipliant les ouvertures de nouvelles succursales.


En six mois à peine, Starbucks aura ouvert pas moins de quatre nouveaux cafés au centre-ville de Montréal, et prévoit en ouvrir au moins cinq autres à Québec et sa banlieue, dans les prochains mois.


C’est évidemment sans compter les dizaines de succursales que Target, le concurrent numéro un de Walmart, ouvrira dans la majorité de ses 124 magasins qui doivent apparaître au pays.


«Je ne peux vous préciser le nombre de succursales que nous prévoyons ouvrir en 2013 au Québec. Mais je peux vous assurer que nous en ouvrirons un nombre record et que le Québec offre encore pour nous de grandes occasions de développement», a confirmé à LesAffaires.com, Luisa Girotto, représentante de Starbucks Coffee Canada.


Basée à Seattle, aux États-Unis, Starbucks a ouvert son premier restaurant à Vancouver, au Canada, il y a 26 ans. Elle compte aujourd’hui quelque 1 130 succursales au pays, concentrées principalement dans les grandes villes, en Colombie-Britannique et en Ontario.


Mais contrairement aux provinces de l’Ouest, le Québec et les Maritimes ont connu une pénétration plus lente du géant américain. Il y a dix ans, il fallait encore s’engouffrer dans une librairie Chapters pour espérer rencontrer un comptoir Starbucks.


Sur le même sujet

Second Cup crée un nouveau design de café

Pour reprendre des parts de marché, l'enseigne dévoile un nouveau concept.

Tim Hortons : le nouveau pdg commence à dévoiler son jeu

Mis à jour le 17/09/2013

Le restaurant préféré de bien des Canadiens pour savourer un beigne et un café, Tim ...

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Hausse des tarifs des CPE: pas de solutions fiscales miracles, mais ...

Voici quelques solutions fiscales pour atténuer l’impact de la hausse des frais de garde décrétée par Québec.

Poutine joue à la roulette russe

ANALYSE. La politique étrangère de Vladimir Poutine risque de plonger la Russie dans une longue crise économique.

Donner, ça se calcule

Édition de Novembre 2014 | Dominique Froment

Les dons spontanés, c'est bon pour le moral, mais ce n'est pas la meilleure façon de soutenir une ...