Des fonds payants en apparence

Publié le 27/11/2010 à 00:00

Des fonds payants en apparence

Publié le 27/11/2010 à 00:00

Par Bernard Mooney

J'aimerais en savoir plus sur les fonds offerts par Brompton Group, notamment sur des fonds tels que le Dividend Growth Split et le Life & Bank qui paient 0,10 $ par unité par mois en dividende, ce qui représente des rendements annuels de 12,6 % et 13,5 %, respectivement. Je comprends que ces fonds sont constitués de Blue Chips qui peuvent verser des dividendes d'environ 3 et 4 % et que les distributions sont aussi composées de gain de capital, mais comment peut-on en arriver à un rendement aussi élevé ? Et ça semble tenir le coup.

- Gilles Lafrance

Vous avez raison d'être méfiant. Dans le placement comme dans les autres sphères de la vie, lorsque c'est trop beau pour être vrai, c'est souvent faux.

Les fonds que vous mentionnez sont des produits structurés. Ainsi, le promoteur, dans ce cas Brompton Group, vend des unités comprenant une action ordinaire et une action privilégiée. Avec le capital, il achète des titres conformément à l'approche de placement du fonds décrite dans le prospectus, soit des titres à dividende élevé dans le cas de Dividend Growth Split (Tor., DGS, 9,40 $) et ceux des six grandes banques et les quatre plus importants assureurs-vie dans le cas du Life & Bank (Tor., LBS, 8,70 $).

Le gestionnaire tentera également de magnifier les rendements en utilisant les options.

Concernant le rendement, le fonds Dividend Growth Split a versé en 2009 un total de 0,70 $ par part. Toutefois, selon l'information fournie sur le site, ce n'est pas un dividende, mais un retour de capital. Les actions privilégiées, elles, ont versé 0,525 $ de dividende.

Il en va de même avec le fonds Life & Bank.

Dans ce sens, le rendement est en quelque sorte un mirage, car le fonds vous retourne votre propre capital.

Ces deux fonds continueront de payer 0,10 $ par mois aux détenteurs des actions A tant que la valeur de l'actif de l'unité (action A + action privilégiée) surpassera les 15 $.

Ce genre de produit est populaire et performe bien aussi longtemps que la Bourse va bien. Pendant les marchés baissiers, c'est autre chose.

Malheureusement, j'ai vu trop de fiascos dans ce genre de produits pour les recommander.

Dons d'actions

Je voudrais savoir lequel est le plus avantageux : faire un don de charité avec deux titres qui ne valent plus rien, soit Haemacure et Solutions Mindready, ou assumer une perte en capital qui s'ajoutera à la perte que j'ai déjà ! Mon revenu imposable en 2009 est de 28 000 $, j'ai des pertes en capital nettes d'années précédentes de 15 000 $ et le revenu imposable de mon épouse est de 14 000 $. Est-ce que le don de charité serait plus avantageux à court ou à long terme plutôt que la perte en capital ? Mon coût pour Haemacure est de 2 130 $ et, pour Solutions Mindready, de 3 200 $.

- Albert

Vous commettez une grave erreur. Vous croyez que vous pouvez donner des actions et calculer la valeur du don en fonction de votre coût. C'est interdit. La valeur d'un don en nature est déterminée selon sa juste valeur marchande.

Dans votre cas, cela signifie que vous ne pouvez pas donner des actions de Mindready et de Haemacure, car elles ne valent plus rien (mettez-vous dans la peau de l'organisme qui recevrait votre don qui ne vaut rien !).

Vous ne pouvez que prendre vos pertes et les ajouter à vos pertes en capital nettes d'autres années. Ces pertes serviront à réduire vos gains en capital imposables au cours des prochaines années.

Dans d'autres situations, il peut être avantageux de faire un don d'actions. En effet, les particuliers et les sociétés faisant don de titres cotés en Bourse et de fonds communs ne sont pas tenus d'inclure dans leur revenu la moindre portion du gain en capital réalisé.

Habituellement, lorsque vous vendez un titre en réalisant un profit, la moitié du gain en capital s'ajoute à vos revenus.

bernard.mooney@transcontinental.ca

Des questions ?

Si vous avez des questions au sujet de vos finances personnelles, de la Bourse ou des fonds communs, faites-les nous parvenir par courriel à l'adresse suivante : questions@transcontinental.ca.

Réagissez à cet article
 commentaires

À la une

Résultats en hausse, fractionnement de l'action: Apple surprend

16:58 | AFP

Apple a dévoilé bénéfice net pour le 2e trimestre en hausse de 7,1% à 10,22 G$US, ...

Conseil des ministres: Philippe Couillard place des médecins aux postes clés

La profession médicale est désormais aux commandes du Québec, alors que les trois ...

Facebook dépasse les attentes grâce au mobile

16:24 | AFP

Le réseau social en ligne Facebook a fait mieux que prévu au premier trimestre, où son ...